Les différentes catégories de permis de conduire

Il existe autant de permis différents que de catégories de véhicules, en effet, on ne peut pas conduire un poids lourd avec un simple permis B. Cet article différencie donc les catégories de permis de conduire existantes, ainsi que leur fonction et leurs caractéristiques.

Les permis destinés aux deux roues

Le permis AM

Le permis AM est une catégorie de permis qui permet de conduire des cyclomoteurs, des voiturettes et des petits quads. Elle est délivrée à l’issue d’une formation de quelques heures, à des conducteurs d’au moins 14 ans. Le permis AM (équivalent de l’ancien BSR) ne rentre toutefois pas dans les catégories de permis à points, et est valide pendant 15 ans.

Les permis A1, A2 et A

Les permis A1, A2 et A permettent de conduire des motos de différentes puissances. En effet, le permis A1 permet de conduire des motos très limitées en terme de puissance, le permis A2 permet de conduire des motos plus performantes, et le permis A permet de conduire tous types de motos sans restriction ou bridage.

Le permis A1 et la formation 125

Le permis A1 est accessible dès l’âge de 16 ans (contre 18 ans pour le permis A2),ce permis permet de conduire des cyclomoteurs ou voiturettes dont la puissance est comprise entre 50 et 125 cm3. Cependant, lorsque le conducteur est déjà titulaire du permis B, seule une formation de 7 heures est requise, c’est la formation 125.

Les permis destinés aux voitures

Le permis B

Le permis B est le permis le plus courant pour les conducteurs, il permet de conduire des voitures ainsi que des camionnettes de type utilitaire. C’est le permis le plus demandé et le plus utilisé. Les conducteurs peuvent désormais passer leur permis B sur une voiture à boîte manuelle ou automatique, puis, dans le cas d’un permis obtenu sur boîte automatique, effectuer une formation de 7 heures sur boîte manuelle pour avoir accès à tous types de voitures.

Le permis B1

texte manquant ?

Les permis destinés aux poids lourds

Le permis C

Le permis C est le permis requis pour conduire des poids lourds (véhicules dont le PTAC excède les 3,5 tonnes) affectés au transport de marchandises, ce permis requiert toutefois de remplir certaines conditions essentielles.

Pour passer le permis C, il faut être titulaire de la catégorie B du permis et avoir au moins 21 ans. Il existe également le permis C1, pour les véhicules dont le PTAC est compris entre 3,5 tonnes et 7,5 tonnes.

Lorsque le conducteur est titulaire de l’un de ces deux permis, il peut choisir de passer le permis CE ou C1E (selon la catégorie qu’il possède),ces catégories permettent au conducteur d’atteler au véhicule une remorque dont le PTAC dépasse les 750 kg. Si le poids de la remorque ne dépasse pas 750 kg, seul le permis C (ou le permis C1) est requis.

Le permis D

Le permis D est le permis requis pour conduire des poids lourds affectés au transport de personnes (ce sont des véhicules comportant plus de 8 places assises). Ce permis est accessible aux titulaires de la catégorie B du permis de conduire, âgés de plus de 24 ans (ou de 21 ans, s’il s’agit d’une formation professionnelle).

Le permis D1 est une catégorie permettant de conduire un poids lourd comportant plus de 8 places assises mais moins de 16. Le véhicule mesure au plus 8 mètres de long.

Les permis D1E et DE fonctionne de la même façon que les permis C1E et CE. De même, si le poids de la remorque ne dépasse pas 750 kg, seul le permis D (ou le permis D1) est requis.

Les permis destinés aux bateaux

Il existe plusieurs types de permis en ce qui concerne les bateaux, ce sont les suivants :

  • le permis côtier : le plus répandu, il permet de se déplacer en mer (ainsi que dans des points d’eau fermés comme des lacs),mais seulement à une certaine distances des côtes (environ 11 km),au-delà de cette distance, le conducteur est en infraction
  • le permis hauturier : le permis hauturier permet de se déplacer de la même façon que le permis côtier, sans restriction de distance par rapport aux côtes
  • le permis fluvial : le permis fluvial permet de naviguer dans des fleuves ou des rivières, ce que ne permettent pas les deux permis précédents
  • l’extension à la grande plaisance : la grande plaisance permet de naviguer dans des fleuves ou des rivières, avec des embarcations plus longues que celles autorisées par le permis fluvial, ce permis est le plus compliqué à obtenir, pour des raisons techniques (difficulté de manier une longue embarcation dans une largeur restreinte)