L'attestation de sécurité routière (ASR)

ASR

L'attestation de sécurité routière (ASR) a été instaurée en 2002, elle est ensuite entrée en vigueur en 2004. Il s'agit d'une formation théorique requise pour conduire un véhicule à moteur, elle est donc indispensable pour passer les permis moto ainsi que le permis AM (ancien BSR). Il convient de différencier l'ASR, qui se prépare de façon individuelle, de l'ASSR, dont des cours sont dispensés au sein des établissements scolaires, en classe de 5ème (pour l'ASSR1) puis de 3ème (pour l'ASSR2).

L'ASSR1 est indispensable pour passer le permis AM (et était indispensable pour passer le BSR) et l'ASSR2 est nécessaire au passage de l'examen du code de la route qui permet d'obtenir le permis de conduire.

À qui s'adresse l'ASR (attestation de sécurité routière) ?

L'ASR s'adresse à des jeunes de 16 ans et plus qui sont dans les situations suivantes :

  • des jeunes n'étant pas scolarisés
  • des jeunes n'ayant pas obtenu l'ASSR1 et souhaitant passer le permis AM
  • des jeunes n'ayant pas obtenu l'ASSR2 et souhaitant passer le permis de conduire (catégorie B ou autres)

L'épreuve de l'ASR

Le contenu de l'épreuve

Les questions de l'épreuve de l'ASR consiste en des animations portant sur différents thèmes de la sécurité routière. Ces thèmes sont les suivants :

  1. les règles concernant la circulation des cyclistes, des cyclomotoristes et des conducteurs de quadricycles légers à moteur
  2. les règles concernant la circulation des piétons
  3. les règles générales de circulation et de priorité
  4. la signalisation (panneaux et marquage au sol principalement)
  5. le comportement sur les voies publiques et vis à vis des autres usagers de la route
  6. la vitesse et le temps de réaction (ainsi que le temps de freinage)
  7. les moyens et équipements de protection
  8. les dangers de la consommation d'alcool et autres substances (stupéfiants et médicaments)
  9. les pneumatiques d'un véhicule
  10. la visibilité et les comportements à adopter en cas de mauvaise visibilité

Le format des questions est le même que celui de l'ASSR, il s'agit de questions à choix multiple à chaque fois. L'épreuve comporte une vingtaine de questions au total.

Les résultats de l'épreuve

L'épreuve de l'ASR est notée sur 20 points, ceux qui obtiennent la moyenne ou plus, soit au moins 10 points sont considérés comme titulaires de l'attestation de sécurité routière. Ceux ayant échoué peuvent repasser l'épreuve avec un peu plus d'entraînement.

Où peut-on passer et préparer l'épreuve de l'ASR ?

L'épreuve de l'ASR peut être préparée au choix au sein :

  • d'une auto-école choisie par l'élève
  • d'une association d'insertion ou de réinsertion socio-professionnelle
  • d'un organisme de formation agréé par l'État

Cette épreuve est organisée par un groupement d'établissements de l'Éducation Nationale (GRETA) dans chaque département. Les élèves qui souhaitent passer l'ASR doivent préalablement s'inscrire dans ce GRETA. Lors de l'inscription, les documents suivants sont requis :

  • une photocopie d'une pièce d'identité en cours de validité (carte d'identité ou passeport) et d'état civil
  • une photo d'identité récente et conforme
  • deux enveloppes affranchies au nom et à l'adresse du candidat