Les catégories de permis C, C1, CE et C1E

permis D

Le permis C

Informations générales sur le permis C

Type de véhicules concernés par le permis C

Le permis C est un permis poids lourds, il permet de conduire des véhicules de transport de marchandises donc le poids total autorisé en charge (PTAC) dépasse les 3, 5 tonnes, avec une remorque dont le poids est inférieur à 750 kg.

Validité de ce permis

La validité de ce permis dépend de l'âge du conducteur, en effet, le permis C est valide pendant :

  • 5 ans pour les personnes de moins de 60 ans
  • 2 ans pour les personnes entre 60 ans et 76 ans
  • 1 an pour les personnes de plus de 76 ans

Lorsque le conducteur arrive à la fin de cette date de validité, il doit faire renouveler son permis de conduire en passant un examen médical permettant de vérifier que celui-ci est toujours apte à la conduite d'un véhicule de type poids lourd.

Conditions requises pour passer le permis C

Les conditions requises pour accéder à l'épreuve pratique du permis de conduire C sont les suivantes :

  • avoir été reçu à l'examen du code de la route
  • avoir au minimum 21 ans
  • être titulaire du permis B
  • être en règle en terme de devoir civique (participation à la JDC, anciennement JAPD et recensement notamment)

Les candidats qui suivent une formation professionnelle ne sont pas obligés de respecter cette limite d'âge.

L'examen du permis de conduire C

L'examen théorique

L'examen théorique du code de la route consiste en l'ETG, qui doit impérativement etre obtenu pour que le candidat puisse accéder à la formation pratique de la conduite. Tous les candidats à ce permis de conduire doivent réussir cet examen, seuls les élèves suivants en sont dispensés :

  • les candidats titulaires d'un autre permis de conduire depuis moins de 5 ans
  • les candidats ayant obtenu l'examen du code depuis moins de 5 ans

L'examen pratique

L'examen pratique du permis C comporte une phase de conduite hors circulation ainsi qu'une phase de conduite en circulation. L'épreuve de conduite hors circulation se déroule de la façon suivante :

  1. le candidat doit effectuer un test écrit portant sur des connaissances techniques (ce test s'effectue en 6 minutes et comprend 10 questions tirées au sort dans une base de données d'une vingtaine de questions)
  2. le candidat doit ensuite procéder à une vérification de sécurité qui consiste à faire le tour du véhicule pour déceler d'éventuelles défectuosités
  3. le candidat doit effectuer un test oral de 3 questions (tirées au sort dans une base de données d'une douzaine de questions
  4. le candidat conduit enfin sur un circuit hors circulation, pendant cette phase de conduite, qui consiste en une épreuve de maniabilité, celui-ci doit effectuer une marche arrière entre des plots puis, selon le tirage au sort, il doit également effectuer au choix :
      1. un arrêt précis
      2. un stationnement dans une zone réservée
      3. une simulation de mise à quai

Chaque épreuve de cette phase hors circulation est notée de 0 à 3, avec des fautes éliminatoires. C'est donc le nombre de points du candidat à l'issue de l'épreuve pratique qui détermine s'il a réussi l'examen ou non. Si le candidat a obtenu au moins 16 points à l'épreuve hors circulation et n'a commis aucune erreur éliminatoire, il peut ensuite passer l'épreuve en circulation. Cette épreuve peut être passée trois fois au maximum une fois l'épreuve hors circulation réussie. Elle dure environ 60 minutes pendant lesquelles le candidat doit suivre un trajet en circulation. Les points vérifiés par l'examinateur sont les suivants :

  1. la capacité à quitter un emplacement de stationnement et de redémarrer après un arrêt
  2. l'emprunt de routes et la maîtrise des virages sur ces routes
  3. le changement de direction, le franchissement d'intersections, l'utilisation appropriée des voies d'accélération et de décélération
  4. la réalisation d'un parcours empruntant des passages en agglomération, en réseau routier et en réseau autoroutier
  5. le dépassement et le croisement d'autres usagers de la route
  6. la prise des précautions nécessaires, à la fois au volant, avant de conduire et avant de descendre du véhicule

Le permis C1

Informations générales sur le permis C1

Types de véhicules concernés par le permis C1

Les véhicules concernés par le permis C1 sont les mêmes que ceux du permis C mais ceux-ci sont limités à 7, 5 tonnes, contrairement au permis C. Il s'agit donc d'une version restreinte du permis C.

Validité du permis C1

Le permis C1, tout comme le permis C est valable :

  • 5 ans si le conducteur a moins de 60 ans
  • 2 ans si le conducteur a entre 60 ans et 76 ans
  • 1 an si le conducteur a plus de 76 ans

Conditions requises pour passer le permis C1

Pour passer le permis C1, le conducteur doit remplir les conditions suivantes :

  • avoir au moins 18 ans
  • être titulaire du permis B
  • avoir été reçu à l'examen du code de la route
  • être en règle en terme de devoir civique (participation à la JDC, anciennement JAPD, et recensement notamment)

L'examen du permis de conduire C1

L'examen théorique

Tout comme pour le permis C, les candidats doivent être reçus à l'examen du code de la route avant d'accéder à la formation et à l'épreuve pratique du code de la route. Néanmoins, les candidats ayant obtenu cet examen moins de 5 ans avant le début de la formation pratique et les candidats étant titulaires d'une autre catégorie de permis de conduire depuis moins de 5 ans ne sont pas tenus de repasser l'examen théorique du code de la route.

L'examen pratique

Comme pour le permis C, l'examen pratique du permis C1 comporte une phase de conduite hors circulation et une phase de conduite en circulation. La conduite hors circulation comprend :

  • un test de connaissances écrit (similaire à celui du permis C)
  • une vérification de sécurité durant laquelle le candidat doit être capable de détecter d'éventuelles défectuosités

Ces deux épreuves constituent la partie théorique de la conduite hors circulation. Pour chaque manoeuvre ou opération, l'élève peut obtenir entre 0 et 3 points. Ensuite vient la partie pratique de la conduite hors circulation avec des exercices destinés à vérifier la maîtrise du véhicule, avec des manoeuvres de précision (marche arrière, etc). Le candidat est admis à l'épreuve pratique hors circulation s'il obtient au minimum 13 points, sans note éliminatoire.

Au maximum un an après avoir réussi l'épreuve de la conduite hors circulation, le candidat est autorisé à passer l'épreuve de la conduite en circulation, qu'il peut passer au maximum 3 fois. Cette épreuve dure environ 60 minutes et l'examinateur vérifie les points suivants :

  • la capacité à diriger le véhicule et à utiliser ses commandes
  • la capacité à analyser les différentes situations et à s'y adapter
  • la capacité à adapter son allure en fonction de la circulation
  • la capacité à communiquer avec les autres usagers de la route et à respecter les règles de la sécurité routière

Pour réussir cette épreuve de conduite en circulation, il faut obtenir un minimum de 17 points, sans commettre de faute éliminatoire.

Chaque manoeuvre contenue dans l'examen est notée de 0 à 3 points, selon la maîtrise du conducteur.

Le permis CE

Informations générales sur le permis CE

Types de véhicules concernés par le permis CE

Les véhicules concernés sont les poids lourds de plus de 3, 5 tonnes, auxquels il est possible d'atteler une remorque dépassant les 750 kg en PTAC (ce que ne permet pas le permis C classique). Il est à noter que l'obtention du permis CE autorise également le conducteur à conduire des véhicules de type BE ou de type DE (à condition d'être également titulaire d'un permis D).

Validité du permis CE

La validité du permis CE est la même que celle du permis C et C1, elle est de :

  • 5 ans pour les conducteurs de moins de 60 ans
  • 2 ans pour les conducteurs entre 60 ans et 76 ans
  • 1 an pour les conducteurs de plus de 76 ans

Conditions requises pour passer le permis CE

Pour être candidat au permis CE, le conducteur doit nécessairement :

  • avoir plus de 21 ans
  • être titulaire du permis C
  • avoir été déclaré apte à la conduite de véhicules de type CE par un médecin agréé par l'État lors d'une visite médicale obligatoire

L'examen du permis de conduire CE

L'examen théorique

Comme pour les permis C et C1, le permis CE nécessite le passage et la réussite de l'examen du code de la route, sauf dans les cas suivants :

  • le candidat est titulaire d'une autre catégorie de permis de conduire depuis moins de 5 ans
  • le candidat a obtenu l'examen du code de la route il y a moins de 5 ans

Dans tous les autres cas, le candidat doit repasser cet examen, car même s'il l'a déjà obtenu, celui-ci n'est plus valide.

L'examen pratique

Comme pour le permis C et le permis C1, l'examen pratique du permis CE comporte une phase de conduite hors circulation et une phase de conduite en circulation. L'épreuve de conduite hors circulation comporte les éléments suivants :

  1. une interrogation comportant 10 questions, elle dure environ 6 minutes
  2. une vérification de sécurité
  3. un attelage ainsi qu'un dételage de la remorque
  4. une interrogation orale sur la sécurité des véhicules de transport de marchandises et de personnes
  5. une épreuve de maniabilité contenant une marche arrière de précision (à effectuer en moins de 5 minutes) ainsi que, selon le tirage au sort :
      1. un arrêt de précision
      2. un stationnement dans une zone spécifique
      3. une simulation de mise à quai

Pour être admis à cette épreuve, le candidat doit obtenir un minimum de 24 points, sans commettre de faute éliminatoire. Il doit également avoir obtenu un résultat positive lors de l'épreuve de maniabilité. Une fois réussie, cette épreuve permet de passer l'examen de conduite en circulation au maximum 3 fois dans un délai d'un an.

Une fois l'examen de conduite hors circulation validé, le candidat passe l'épreuve de conduite en circulation qui teste les connaissances pratiques du conducteur. L'examen dure une soixantaine de minutes et se déroule de la façon suivante :

  1. le candidat effectue les vérifications classiques avant de démarrer le véhicule
  2. il effectue ensuite un parcours en agglomération, puis sur route, autoroute, et voie express

Le candidat est admis s'il obtient 17 points au minimum et ne commet pas de faute éliminatoire. Notons que le système de notation est le même que celui des autres permis.

Le permis C1E

Informations générales sur le permis C1E

Types de véhicules concernés par le permis C1E

Le permis C1E permet de conduire des véhicules de type C1 (soit des véhicules poids lourd dont le PTAC est compris entre 3, 5 tonnes et 7, 5 tonnes), cependant, ce permis autorise également le conducteur à y atteler une remorque de plus de 750 kg, ce que ne permet pas le permis C1.

Il est à noter que le permis C1E permet également de conduire des véhicules autorisés par le permis B avec une remorque de plus de 750 kg. Ce permis équivaut donc au permis BE.

Validité du permis C1E

Tout comme les autres permis de catégorie C, le permis C1E a une validité de :

  • 5 ans si le conducteur a moins de 60 ans
  • 2 ans si le conducteur a entre 60 et 76 ans
  • 1 an si le conducteur a plus de 76 ans

Conditions requises pour passer le permis C1E

Les conditions requises pour passer le permis C1E sont les suivantes :

  • avoir au minimum 18 ans
  • être titulaire du permis C1
  • avoir été déclaré apte à la conduite des véhicules autorisés par ce permis par un médecin agréé par l'État

L'examen du permis de conduire C1E

L'examen théorique

Comme pour les autres catégories de permis C, l'examen théorique du permis C1E consiste en l'examen du code de la route, que le candidat doit impérativement avoir obtenu avant de pouvoir entamer la formation pratique. Néanmoins, certains candidats sont dispensés du passage de cet examen, ce sont :

  • les candidats ayant obtenu l'examen du code de la route moins de 5 ans avant le début de la formation pratique
  • les candidats étant titulaires d'une autre catégorie de permis de conduire depuis moins de 5 ans

L'examen pratique

L'épreuve pratique du permis C1E se divise en deux phases : l'examen de la conduite hors circulation et l'examen de la conduite en circulation, qui durent chacun une heure. L'examen de la conduite hors circulation permet de tester les connaissances et l'habileté du candidat à travers :

  1. une interrogation écrite comportant 10 questions
  2. une vérification de sécurité classique
  3. un attelage ainsi qu'un dételage du chargement
  4. une épreuve de maniabilité durant laquelle le candidat doit effectuer des manoeuvres précises (comme une marche arrière par exemple)

Pour réussir cette épreuve, le conducteur doit cumuler au minimum 22 points, sans commettre de faute éliminatoire, et doit réussir l'épreuve de maniabilité.

Dès que le candidat a validé l'épreuve hors circulation, il peut passer l'épreuve de conduite en circulation qui comporte les éléments suivants :

  1. un contrôle de sécurité générale avant le démarrage
  2. un parcours en agglomération
  3. une circulation sur route, sur autoroute ainsi que sur voie rapide

L'examinateur est particulièrement attentif au respect des règles du code de la route et de la sécurité routière. Pour réussir cet examen, le candidat doit obtenir 17 points au minimum et ne pas commettre de faute éliminatoire.

Notons que le système de notations des manoeuvres est le même que celui des autres permis.