Le permis de conduire étranger en France

permis etranger en france

Étant donné la difficulté d'obtenir son permis de conduire en France, et particulièrement à Paris, ainsi que les tarifs parfois exorbitants qui sont pratiqués, les candidats sont parfois amenés à se demander si passer le permis de conduire à l'étranger ne serait pas une option rentable. De plus, il existe également des conducteurs qui s'installent en France, tout en étant titulaires d'un permis de conduire étranger (européen ou non), et qui se demandent comment faire pour conduire en France.

Passer son permis de conduire à l'étranger : une bonne ou une mauvaise idée ?

Passer son permis de conduire à l'étranger peut comporter de nombreux avantages, comme par exemple :

  • le coût moindre (un permis de conduire passé au Portugal serait beaucoup moins cher qu'à Paris)
  • les exigences parfois moins importantes et pointues de certains pays (qui augmentent les chances de réussite pour les candidats)
  • le fait que ce permis soit tout à fait valable en France (s'il s'agit d'un permis de conduire européen)

Cependant, les inconvénients sont également à prendre en compte :

  • on ne peut pas passer son permis de conduire dans n'importe quel pays au bout de seulement quelques mois, le plus souvent, cela nécessite d'être établi dans ce pays et d'y avoir une adresse fixe, cela est donc plus compliqué qu'on ne le pense
  • les habitudes de conduite sont extrêmement importantes, surtout pour les jeunes conducteurs, c'est pourquoi un inspecteur laxiste pourra potentiellement être à l'origine d'un conducteur imprudent, ayant trop confiance en ses capacités
  • les conditions physiques de conduite sont parfois très différentes de la France (comme le Royaume Uni par exemple, qui a adopté la conduite à gauche, avec le volant à droite)

Conduire en France en possession d'un permis de conduire étranger

Conduire avec un permis de conduire européen

Un conducteur qui possède un permis de conduire européen peut conduire avec celui-ci en France tant qu'il est valide. Cependant, s'il commet une infraction en France qui mène à une annulation, une suspension, ou une invalidation de son permis de conduire, il sera obligé d'échanger son permis contre un permis français lorsqu'il repassera son permis de conduire.

Les conditions pour que le permis de conduire européen du conducteur soit utilisable en France sont les suivantes :

  • être valide dans le pays où il a été délivré
  • le conducteur doit respecter les conditions médicales mentionnées sur le permis de conduire

Conduire avec un permis de conduire non européen

Dans le cas où le conducteur possède un permis de conduire non européen, les conditions d'échange sont plus complexes, ce sont les suivantes :

  • le pays d'où provient le permis de conduire doit figurer sur la liste des pays pratiquant l'échange avec la France
  • le permis de conduire doit être en cours de validité
  • le permis de conduire doit avoir été délivré lorsque le pays en question était la résidence normale du conducteur, avant que celui-ci ne s'installe en France
  • le permis de conduire doit être rédigé ou traduit en français

Le conducteur doit également remplir un certain nombre de critères (ne pas avoir fait l'objet d'une annulation des droits de conduire en France, avant l'obtention du permis étranger, remplir les conditions médicales éventuelles mentionnées sur le permis, etc)

Comment faire valider son permis de conduire étranger en France ?

Un permis de conduire étranger est valable en France s'il est valide dans le pays où il a été délivré, cependant, au-delà d'une certaine période, deux situations se présentent :

  • le permis de conduire est européen, suisse ou monégasque, dans ce cas, aucun échange n'est nécessaire (sauf situations mentionnées précédemment)
  • le permis de conduire n'est pas européen, suisse ou monégasque, auquel cas il devra être échangé s'il remplit les conditions mentionnées précédemment

L'échange du permis de conduire : dans quelles conditions ?

L'échange d'un permis de conduire passé en Europe

Si le conducteur possède un permis de conduire européen (mais non français) et est établi en France depuis un certain temps, son permis devra être échangé contre un permis de conduire français au bout d'une certaine période (sans avoir besoin de passer un second examen en France), attention toutefois, l'obtention du permis de conduire étranger doit avoir été obtenu en respectant quelques conditions, pour pouvoir être échangé. On note seulement deux exceptions à cette règle d'échange :

  • les courts séjour de vacances
  • les études (en effet, les conducteurs étrangers qui étudient en France peuvent conserver leur permis de conduire original pendant toute la durée de leurs études)

L'échange d'un permis de conduire passé hors Europe

Comme indiqué précédemment dans la partie “conduire en France avec un permis de conduire non européen”, le conducteur dispose d'un an au maximum pour échanger son permis de conduire (sauf dans le cas d'un étudiant installé en France pour la durée de ses études, et dans le cas d'un touriste en vacances en France). Pour cet échange le conducteur devra remplir un certain nombre de conditions, concernant notamment l'âge pour conduire les catégories concernées par le permis, l'absence d'annulation des droits à conduire, etc.