Passer son permis de conduire à l'étranger : une bonne ou une mauvaise idée ?

passer le permis a l etranger

Quels sont les avantages lorsque l'on passe son permis à l'étranger ?

Le prix du permis de conduire

Le prix du permis de conduire, particulièrement élevé en France, peut conduire les candidats à le passer dans d'autres pays, et notamment des pays européens. À titre d'information, en Espagne, le prix moyen du permis de conduire est de 723 €, soit deux fois moins cher qu'en France.

Ainsi passer son permis dans un pays étranger peut comporter un avantage financier indéniable, même si dans certains autres pays comme l'Allemagne (dont le prix du permis de conduire peut atteindre plus de 2000 €), il est parfois plus cher.

Les conditions d'obtention du permis de conduire

Les conditions d'obtention du permis de conduire peuvent également être beaucoup plus souples qu'en France, comme au Sénégal, où la connaissance du fonctionnement du véhicule et un simple créneau suffisent souvent pour obtenir le permis. Avec un taux d'échec au permis de conduire de 43% en moyenne, la France se place loin derrière les pays anglo-saxons comme le Canada, l'Australie ou encore les États Unis où l'examen du permis de conduire n'est qu'une simple formalité.

De plus, les procédures sont souvent plus rapides, ce qui permet de repasser rapidement l'examen après avoir échoué une première fois, alors qu'en France les délais restent relativement longs.

Forfaits Code de la route

Quels sont les inconvénients lorsque l'on passe son permis à l'étranger ?

Les conditions d'obtention du permis de conduire

Lorsque l'on veut passer son permis de conduire dans un pays étranger hors Europe, il faut avoir résidé au moins 6 mois dans le pays concerné pour pouvoir ensuite convertir ce permis en permis de conduire français, et donc pour pouvoir conduire en France. Cette condition représente parfois un obstacle majeur au passage du permis de conduire à l'étranger, hors Europe notamment.

Les conditions pour pouvoir conduire en France

En dehors de la condition précédemment mentionnée, il en existent d'autres, qui règlementent la conduite avec un permis de conduire étranger sur le territoire français.Ce sont notamment les suivantes :

  1. lorsque le permis d'un conducteur a été suspendu, annulé ou invalidé, tout permis de conduire passé à l'étranger sera considéré comme nul lors d'un contrôle
  2. lorsque l'on possède un permis de conduire étranger, il est obligatoire de changer celui-ci pour un permis de conduire français si l'on réside en France, le conducteur est alors soumis, de la même façon que les titulaires d'un permis de conduire français, au système de permis à points

Il est important, lorsque l'on possède un permis de conduire étranger, de s'adapter aux règles du code de la route français et aux règles de circulation en vigueur, qui peuvent varier d'un pays à l'autre. Il est également conseillé de connaître les sanctions en cas de délit, d'infraction, ou de tout manquement à ces règles.

Forfaits Conduite

Passer son permis de conduire en Europe ou hors Europe ?

Passer son permis de conduire en Europe

Les conditions pour conduire en France en ayant un permis de conduire européen sont les suivantes :

  1. être âgé d'au moins 18 ans
  2. être titulaire d'un permis de conduire en cours de validité
  3. avoir une assurance pour son véhicule

De plus, lorsque l'on possède un permis européen, il n'est pas nécessaire de résider 6 mois dans le pays où l'on a passé son permis pour pouvoir le convertir en permis de conduire français (contrairement aux permis non européens).

Passer son permis de conduire dans un pays non européen

Convertir son permis de conduire en permis français lorsque celui-ci n'est pas européen est plus compliqué, car les conditions suivantes doivent être remplies :

  1. être âgé d'au moins 18 ans
  2. avoir résidé 6 mois au moins dans le pays où le permis de conduire a été obtenu
  3. le pays doit avoir signé un accord de réciprocité avec la France
  4. le permis de conduire doit être en cours de validité et traduit en français

Si toutes ces conditions sont remplies, le conducteur dispose d'un an pour demander un échange de permis de conduire. Il est important de noter que pour les visas temporaires qui concernent les étudiants étrangers, le permis de conduire de celui-ci est reconnu par la France pour toute la durée de son séjour.

La liste des pays possédant un accord de réciprocité avec la France est celle-ci.