Le permis A1 et la formation 125

Qu’est-ce que la formation 125 ?

La formation 125 consiste en une formation pratique de 7h permettant aux titulaires du permis B d’obtenir une équivalence pour le permis A1. Tous les conducteurs suivant cette formation sont donc autorisés à conduire des deux-roues de catégorie A1. Attention cependant, comme il s’agit d’une équivalence et non d’un permis à part entière, la conduite de ces véhicules est restreinte au territoire français.

À qui s’adresse-t-elle ?

La formation 125 s’adresse aux titulaires du permis B qui souhaitent conduire une moto légère n’excédant pas 125cm3 sur le territoire français. Cependant, cette formation est soumise à certaines règlementations.

Conditions de suivi de la formation 125

Qui peut effectuer la formation 125 ?

Les conditions d’accès à cette formation ont été modifiées le 1er janvier 2011, désormais, pour pouvoir suivre la formation 125, le conducteur doit être titulaire du permis B depuis 2 ans au moins sans interruption, soit sans annulation ou invalidation du permis de conduire pour cause de solde de points nul.

Les candidats exemptés de formation

Notons toutefois que cette formation n’est pas obligatoire dans les cas suivants :

  • le conducteur a obtenu son permis B avant le 1er mars 1980
  • avant la réforme, le conducteur a conduit un deux-roues se situant entre 50cm3 et 125cm3 (avec une assurance) dans les 5 ans précédant la nouvelle règlementation
  • avant la réforme, le conducteur a conduit un trois-roues de catégorie L5E (avec une assurance) dans les 5 ans précédant la nouvelle règlementation

Tous les conducteurs ne faisant pas partie de ces catégories particulières doivent suivre une formation pratique de 7h avant de pouvoir conduire un deux-roues n’excédant pas 125cm3 sur le territoire français.

Les modalités d’inscription à la formation

Pour suivre cette formation, le candidat peut s’adresser à une auto-école ou par un centre de formation agréé par la préfecture. Dans le cas où le conducteur choisit de suivre sa formation en auto-école, il lui suffit de se rendre dans celle-ci et de fournir les documents suivants :

  • une photo d’identité conforme et récente
  • une photocope d’une pièce d’identité en cours de validité (carte d’identité ou passeport)
  • une photocopie de permis de conduire en cours de validité

Le déroulement de la formation

La formation dure 7h et ne se conclut pas par le passage d’un examen. En effet, c’est l’instructeur qui déclare le candidat apte ou non à conduire des deux-roues de catégorie A1 à l’issue de la formation. Celle-ci se divise en trois phases comprenant de la conduite hors circulation (sur plateau),de la conduite en circulation ainsi qu’une partie théorique.

La formation théorique dure 2 heures et consiste en des échanges sur différents thèmes de la sécurité routière, par exemple :

  • les accidents de la route et leurs conséquences
  • les dangers de la route
  • les équipements de protection du motard
  • les dangers de l’alcool et des drogues au volant

Chaque conducteur fait ainsi part de son expérience de la conduite au cours de cette partie théorique.

La conduite sur plateau dure 2 heures également et permet au conducteur de maîtriser le véhicule et de s’y adapter. Dans ce but, quelques exercices sont ainsi effectués avec le moniteur :

  • la prise en main du véhicule
  • les vérifications de sécurité du véhicule
  • le démarrage et le passage des vitesses
  • le positionnement du conducteur sur la route et sur le véhicule
  • le freinage
  • la tenue de l’équilibre sur le véhicule (avec ou sans passager)

La conduite en circulation dure 3 heures (en agglomération et hors agglomération). Le moniteur se trouve dans une voiture et suit ses élèves (qui peuvent être au maximum quatre) et communique avec eux à l’aide d’un système radio. La conduite dure au minimum 30 minutes à chaque fois et est nécessairement suivie de 10 minutes de bilan personnel avec le moniteur. À l’issue de cette formation, le conducteur doit être capable :

  • d’adapter sa vitesse aux conditions de circulation
  • de se positionner correctement sur la chaussée (en prenant bien en compte les angles morts)
  • de s’engager dans des intersections
  • de dépasser en sécurité

La délivrance de l’attestation de suivi de formation

À l’issue de la formation, l’organisme chargé de cette formation (auto-école ou autre) délivre une attestation de suivi de formation, qui doit nécessairement être présentée lors d’un contrôle, accompagnée d’une pièce d’identité en cours de validité.