Accident de la route Quel comportement adopter ?

accident

Prérequis en cas d'accident

Numéros de téléphone des secours

  • Le 15 est le numéro du SAMU. C'est le numéro principal à appeler lors d'un accident de la route. en effet, ce sont les urgences qui s'occupent de soigner les blessures corporelles. Il est donc nécessaire de les appeler en priorité si des personnes sont blessées.
  • Le 18 est le numéro de téléphone des pompiers. Au même titre que les urgences vous devez obligatoirement les appeler. Si les victimes du choc n'ont pas subi de traumatismes importants alors il faut appeler les pompiers en priorité afin qu'ils sécurisent le périmètre.
  • Le 112 est le numéro de téléphone d'urgence commun à tous les pays d'Europe. Ainsi, si vous êtes victime ou témoins d'un accident à l'étranger, appelez ce numéro.

Réagir en situation d'urgence

Le réflexe d'utiliser la technique P.A.S (protéger, alerter, secourir) doit être graver dans nos mémoire pour pouvoir sauver des vies tout en ne mettant pas en danger la nôtre.

  • Protéger la victime est la première chose à faire dans n'importe quelle situation. Les outils comme le triangle de présignalisation et le gilet de haute visibilité vous mettrons hors de danger des autres automobilistes durant votre intervention. Il ne faut déplacer la victime qu'en cas d'extrême danger pour elle car nous pourrions aggraver sa potentiel blessure en la bougeant de place. Assurez vous néanmoins qu'elle respire et de connaître son état général afin de mieux aider les secours par la suite. Si la victime est un motard, surtout ne lui enlevez pas son casque, cela pourrait lui faire plus de mal que de bien.
  • Alerter les urgences et les pompiers est la chose à faire lorsque l'on a protéger et compris l'état général de la personne. Votre discours doit être précis et concis pour bien vous faire comprendre. Vous devez vous présenter rapidement puis donner l'adresse précise de l'accident à l'aide du numéro des rues ou des bornes sur la route. Ensuite, donnez les éléments généraux de l'accident comme la nature de celui-ci et le nombre de personne concerné. Enfin, dites-leur les actions que vous avez mené et donnez-leur votre numéro avec lequel vous avez appelé. Attendez que les urgences vous disent de raccrocher pour ne manquer aucune information.
  • Secourir l'individu une fois toutes les étapes précédentes accomplies. Vous pouvez vous occuper plus sérieusement de la personne blessée. Mettez la en position latérale de sécurité (PLS) pour empêcher l'aggravation de son cas et communiquez avec elle même si elle paraît inconsciente. Ne lui fournissez jamais de l'eau même si elle en demande. Effectuez les premiers secours sans paniquer comme arrêter une hémorragie en appuyant sur la plaie.

Un entretien rigoureux de son véhicule

Plusieurs facteurs peuvent déclencher un accident et un véhicule non entretenu en fait partie. Quelques vérifications sur sa voiture permet de minimiser grandement ces risques.

  • Les pneus sont le seul contact entre la voiture et la chaussée. Cela suffit pour affirmer l'importance ces composants. En effet, des pneus usés, sous gonflés, surgonflés multiplie le risque d'accident car l'adhérence et le freinage sera moins efficace. Vérifier l'état de ses pneus est donc primordial pour ne pas mettre sa vie et celle des autres en danger.
  • Les avertisseurs visuels sont tout aussi important sur la route puisqu'ils sont votre seul moyen de communication avec les autres automobiliste (hors klaxon). Chacun des signaux lumineux est indispensable: Le feu stop pour prévenir une collision arrière, les clignotants pour éviter les collisions latérales, les feux de visions pour voir et être vu par d'autres utilisateurs. Si l'un d'eux tombe en panne le risque de collision est accru ; pensez donc à les vérifier de temps en temps.
  • Le contrôle technique est la pour assurer le bon fonctionnement mécanique et technique du véhicule. Rouler dans un véhicule qui ne passe plus ou qui n'a pas fait sa révision du contrôle technique c'est s'exposer à des risques inutiles.

Assurance et indemnisation

Le constat

Dans quelles circonstances utiliser le constat?

Ce document est très utile lors d'un accident qu'il soit un simple accroc ou une collision avec un camion . Si vous êtes en état de remplir un constat faites le, il sera votre principal outil pour vous faire indemniser. En revanche, si les dégâts que vous avez subi sont minimes et que l'autre parti concerné n'en a pas il est dans votre intérêt de ne pas en faire un. En effet, payer de sa poche une petite réparation est bien  plus rentable que de perdre son bonus assurance.

Si vous n'avez pas de constat dans votre voiture le jour d'un accrochage, il existe des applications sur Apple Store ou Play Store qui permette de remplir un e-constat.

Remplir et envoyer le document

Le constat amiable est divisé en 2 parties: la partie commune et la partie individuelle. Il doit être clair afin qu'aucun détail ne soit ambigu et vous désavantager lors de l'indemnisation. Vous avez ensuite 5 jours pour l'envoyer à votre assureur pour commencer la procédure d'indemnisation. Un courrier recommandé est conseillé pour ce genre d'événement.

Porter plainte

Où et pourquoi porter plainte?

Trop de personnes ne portent pas plainte suite à un accident par sentiment de culpabilité. Mais si vous ne pensez pas être en tort alors c'est une solution très recommandée pour réparer le préjudice que l'on vous a fait subir. Normalement, les policiers sur place prennent la plainte automatiquement mais si ce n'est pas le cas aller au commissariat en déposer une. Même si vous êtes hospitalisé les policiers prendront votre déposition.

Dans quelles conditions et proportions est-on indemnisé?

Cela dépend d'une multitude de facteurs. Tout d'abord, l'assurance va regarder votre degré d'implication dans l'accident et en déterminer si vous en êtes responsable ou pas. Si vous n'êtes pas le fauteur votre assurance vous indemnisera entièrement à hauteur de votre franchise. Si le tort est partagé vous serez donc partiellement remboursé des dégâts occasionnés et subit. Si c'est de votre faute, votre assureur ne voudra évidemment pas payer.

Cependant, même si vous êtes en tort, vous pouvez être indemnisé suivant le type d'assurance que vous avez choisi au départ. L'utilité des options vol, casse, incendie et accidents prenne tout leur sens.

Conclusion

Les accidents se produiront toujours et c'est une fatalité. La seule chose que nous pouvons faire est de prévenir les risques au maximum et de savoir efficacement réagir lorsque nous en somme témoin d'un. Savoir défendre ses intérêts peut aussi nous faire économiser une somme non négligeable, il faut donc connaître les rouages du fonctionnement des assurances.

Une liste des délits routiers, des articles de Loi, des peines de prison, des amendes et des conséquences sur votre permis de conduite sont à votre disposition.