La route Thème : R

La route

Connaître la route

Le réseau routier représente plus d'un million de kilomètres. C'est le rôle de chacun d'avoir une conduite qui garantisse la sécurité de tous les usagers.

Adapter la conduite à la route

Il faut savoir adapter le style de conduite à l'environnement et notament à l'infrastructure de la route. Aunsi on ne circulera pas de la même façon sur une route sinueuse que sur une autoroute. Les limitations de vitesse diffèrent également en fonction du type de route.

On respectera certaines règles spécifiques aux tunnels, notamment sur la sécurité à l'intérieur des tunnels : la distance de sécurité spécifique ou l'emplacement des salles où l'on est protégé du feu.

Visibilité réduite

Une bonne visibilité, lorsque l'on circule sur le réseau routier, permet de gérer le risque. On adaptera donc la vitesse en fonction de cette visibilité. Lorsqu'elle est fortement réduite en cas de brouillard, la vitesse sera limitée à 50km/h.

Points singuliers

Dans certains lieux, dits “points singuliers”, une signalisation de limitation d'avertissement et de limitation de vitesse est mise en place. La perception et le traitement de l'information par le conducteur conditionne la sécurité.

Un point singulier est métérialisé par une section de route où par exemple des tracteurs agricoles ont l'habitude de circuler, augmentant ainsi le différentiel de vitesse. Dans ce cas, une limitation de vitesse est implantée, limitant la différence de vitesse des véhicules à 40 km/h.

Comprendre la signalisation

La route doit être lisible et par conséquent, ses équipements (signalisation et éclairage), doivent aider les usagers à adopter un comportement sûr. C'est pour cela que la réglementation doit être comprise et respectée. Une nouvelle notion a d'ailleurs été introduite dans l'examen théorique (ETG), qui consiste à comprendre les raisons de l'implantation des panneaux.