Quel est le comportement à adopter en cas de panne sur l’autoroute ?

panne-autoroute

Les pannes sur l'autoroutes sont un phénomène fréquent, surtout pendant la période des vacances d'été, en juillet et en août. Les raisons de ces pannes sont souvent variées : crevaisons, batterie à plat ou encore panne d'essence. Ces pannes peuvent arriver à tout conducteur, même bien préparé au voyage sur autoroute, c'est pourquoi il est important de savoir comment réagir dans de telles circonstances.

Les premiers réflexes à avoir

Dès que le conducteur sent que son véhicule montre des signes de faiblesse, il doit immédiatement se ranger sur la bande d'arrêt d'urgence prévue à cet effet et allumer ses feux de détresse. Il faut ensuite enfiler le gilet jaune de sécurité, qui permet d'être vu de loin par les véhicules qui circulent sur l'autoroute. Le conducteur doit également faire descendre tous les passagers du véhicule en panne et les placer derrière la glissière de sécurité. Bien qu'obligatoire, le placement du triangle de présignalisation peut être considéré comme dangereux sur la bande d'arrêt d'urgence.

Prévenir les secours est également indispensable dans certains cas

Si l'incident a provoqué des morts ou des blessés, il est indispensable de prévenir les secours. L'appel à une borne SOS d'autoroute est gratuit, et l'interlocuteur sera mis directement en relation avec le service de surveillance des autoroutes, qui localisera ce dernier, pour envoyer ensuite des véhicules de secours.

Certaines informations comme la position, le sens de la circulation dans lequel le conducteur se trouve, la marque de la voiture ou encore l'immatriculation de celle-ci peut être demandée, il est donc conseillé d'avoir les papiers d'identification du véhicule sur soi.

Le temps d'intervention des secours est estimé à environ 30 minutes, mais il faut prendre en compte la densité de la circulation, qui est susceptible d'allonger ce délai.

Forfaits Conduite

Tout savoir sur le dépannage des véhicules sur l'autoroute

Si le véhicule a besoin d'être dépanné, le conducteur doit appeler la compagnie d'autoroute, qui détient le monopole des dépannages effectués sur les autoroutes. Il est donc inutile d'appeler son dépanneur habituel. Pour prévenir les compagnies de dépannage des autoroutes, la seule solution est de marcher derrière la glissière jusqu'à atteindre une borne d'arrêt d'urgence, elles sont situées tous les deux kilomètres et indiquées tous les 500 mètres. Les dépanneurs qui interviennent sur l'autoroute sont des fonctionnaires agréés par l'État, leurs tarifs sont fixés tous les ans par un arrêté ministériel.

Quels sont les tarifs pour un dépannage sur l'autoroute ?

En cas de dépannage sur l'autoroute pour un véhicule dont le PTAC (poids total autorisé en charge) est inférieur à 3, 5 tonnes, le tarif est de 123, 90 €. Il est à noter que ce prix comprend le déplacement aller retour du dépanneur ainsi qu'un temps de réparation inférieur ou égal à 30 minutes.

Cependant, si le dépannage nécessite un remorquage vers une aire de repos, un garagiste ou un site sécurisé, les prix sont supérieurs, ils sont alors de :

  • 123, 90 € si le poids du véhicule ne dépasse pas 1, 8 tonnes
  • 153, 01 € si le poids du véhicule est compris entre 1, 8 tonnes et 3, 5 tonnes

Il est à noter que ces tarifs ne comprennent pas les fournitures nécessaires, ni le temps supplémentaire (au-delà d'une demi-heure) passé à réparer le véhicule. De plus, ces tarifs sont valables du lundi au vendredi de 8 heures à 18 heures. En ce qui concerne le soir, la nuit, les week ends ou encore les jours fériés, les tarifs cités précédemment sont majorés de 50%.

À la fin du dépannage, le dépanneur qui s'est occupé du véhicule doit fournir une facture détaillée au conducteur, ses tarifs doivent également être affichés de façon visible dans le véhicule d'intervention.