Les règles principales du code de la route

regles

Le futur conducteur doit impérativement connaître les règles de base du code de la route concernant plusieurs sujets, ceux qui sont mentionnés ci-dessous constituent une liste non exhaustive des sujets que le conducteur doit maîtriser avant de passer l'examen.

Le stationnement des véhicules

Le stationnement des véhicules fait l'objet de règles très précises du code de la route, on peut notamment citer :

  • les places de stationnement pour personnes handicapées
  • les places de stationnement payantes (avec certaines conditions)
  • les places réservées aux livraisons
  • les places interdites au stationnement

Le contrôle technique des deux roues

Le contrôle technique des deux roues est une mesure qui a été décidée récemment et qui sera effective en 2022 dans l'ensemble de la communauté européenne, malgré les protestations de nombreuses associations de motards. Le candidat devra donc connaître les points contrôlés lors du contrôle technique des deux roues, ainsi que les notions mécaniques de base d'un deux roues, et ce même s'il ne veut passer que le permis B (par exemple).

Forfaits Code de la route

Les règles principales de circulation

Dans les règles du code de la route, on aborde avant tout les règles de circulation, qui doivent impérativement être connues du jeune conducteur. Les questions abordent notamment les thèmes suivants :

  • le placement du véhicule sur la chaussée selon le type de voie (autoroute, voie à sens unique, etc) et les intentions du conducteur (effectuer un virage, prendre la prochaine sortie, etc)
  • le respect des priorités
  • la communication avec les autres usagers de la route (via les phares, les clignotants, l'avertisseur sonore, etc)
  • la connaissance des panneaux du code de la route et leur signification
  • la connaissance du marquage au sol et de sa signification
  • les limitations de vitesse (selon l'expérience du conducteur et le type de voie, ainsi que les circonstances, des travaux pouvant entraîner des limitations plus restrictives par exemple)

Cette liste n'aborde que les points essentiels et est loin d'être exhaustive, mais elle couvre un bon nombre des thèmes de questions possibles dans cette catégorie.

La responsabilité en cas de sinistre

Les questions de l'examen portant sur la responsabilité en cas de sinistre permettent aux conducteurs de savoir quoi faire en cas d'accident dans lequel ils sont impliqués. Les questions concernant ce sujet permettront notamment aux futurs conducteurs de répondre aux questions “comment remplir un constat amiable ?”, ou encore “l'assurance me remboursera-t-elle si je ne suis pas responsable de l'accident ?”.

Les convois exceptionnels

Les convois exceptionnels donnent lieu à des règles de circulation spécifiques, c'est pourquoi il faut savoir adapter sa conduite si l'on croise un de ces convois.

La priorité à droite

En l'absence de signalisation (panneaux ou marquage au sol) spécifiant que le conducteur est prioritaire ou doit céder le passage à la prochaine intersection, on applique la règle de la priorité à droite. Le futur conducteur ne doit donc pas se tromper et savoir quand il doit céder le passage et quand il est prioritaire.

La conduite en état d'ivresse

La conduite en état d'ivresse est un délit. Il est donc utile au futur conducteur de connaître les réglementations autour de l'alcool au volant (les taux actuels étant de 0 gramme pour un jeune conducteur et de 0, 5 gramme pour un conducteur expérimenté). Le candidat doit également savoir quelles sont les sanctions encourues (retrait de points sur le permis de conduire, amende, peine d'emprisonnement, etc).