La conduite et la formation en auto-école

La conduite et la formation

Les auto-écoles proposent de nombreuses formations, qu'il peut être utile au futur conducteur de connaître, afin de choisir celle qui lui correspond le mieux. Celles-ci sont effectuées à l'aide de certains outils pédagogiques (dont les cours en ligne et les simulateurs de conduite dans certains cas).

Les formations de conduite

L'apprentissage anticipé de la conduite et la conduite accompagnée

L'apprentissage anticipé de la conduite consiste à conduire pendant une période d'au moins un an (le plus souvent à compter des 16 ans du candidat) avec un accompagnateur détenteur du permis de conduire depuis au moins 5 ans, après avoir obtenu son code et avoir suivi une formation d'au moins 20 heures en auto-école. Durant période de conduite accompagnée, le candidat doit effectuer au moins 3 000 km de trajet pour pouvoir se présenter à l'examen du permis de conduire. Ce dernier peut être passé dès l'âge de 17 ans et 6 mois, mais le candidat ne pourra conduire seul qu'à l'âge de 18 ans.

La conduite accompagnée sur boîte automatique

La conduite accompagnée sur un véhicule équipé d'une boîte automatique comporte les mêmes conditions que la conduite accompagnée classique, à quelques exceptions près :

  • la formation en auto-école est de 13 heures et non de 20 heures, pour la conduite classique
  • le permis délivré à l'issue de la période de conduite accompagnée porte un code restrictif (code restrictif 78), qui ne permet de conduire que des véhicules équipés de boîtes automatiques

Comme pour le passage du permis de conduire classique sur boîte automatique, une formation de 7 heures est proposée sur boîte manuelle, à partir de 6 mois après l'obtention du permis, pour retirer cette restriction.

La conduite encadrée

La conduite encadrée est une forme de conduite accompagnée réservée aux candidats qui prépare un diplôme menant à des métiers de la route (CAP ou BEP de conducteur routier). L'élève peut alors conduire pendant toute la durée de sa formation et obtient son permis de conduire à l'issue de son parcours scolaire. Les conditions qui encadrent l'accompagnement sont les mêmes que pour la conduite accompagnée classique. Ce système permet aux conducteurs d'acquérir de l'expérience tout en poursuivant leurs études.

La conduite supervisée

La conduite supervisée fonctionne sur le même modèle que la conduite accompagnée, à ceci près qu'il n'existe pas de minimum à effectuer, que ce soit en terme de kilomètres parcourus ou de temps. Les candidats qui choisissent la conduite supervisée sont des candidats de 18 ans et plus, qui souhaitent éviter les coûts qu'engendrent les heures de conduite en auto-école, et qui préfèrent apprendre en conduisant avec l'accompagnateur de leur choix. Les conditions en ce qui concerne l'accompagnateur sont les mêmes que pour la conduite accompagnée. Le conducteur peut passer l'épreuve pratique du permis de conduire dès qu'il se sent prêt.

Le perfectionnement et les cours de remise à niveau

Les cours de perfectionnement et de remise à niveau sont réservés aux conducteurs qui ne se sentent pas à l'aise au volant, et ce même s'ils sont titulaires du permis de conduire depuis un certain temps. Les raisons de ce malaise au volant peuvent être diverses et variées, on peut notamment citer :

  • une implication dans un accident de la route, avec des séquelles traumatisantes
  • une reprise de la conduite après une longue période d'arrêt
  • une préparation de long voyage
  • des manoeuvres spécifiques (comme les créneaux) qui ne sont toujours pas maîtrisées malgré l'obtention du permis de conduire, ce qui s'avère gênant dans la vie quotidienne
  • un rappel des règles du code de la route (lorsque le conducteur est titulaire du permis de conduire depuis longtemps et souhaite se remettre à niveau)

Généralement dans les auto-écoles, les heures de perfectionnement et de remise à niveau sont facturées au même tarif que les heures d'apprentissage. Il faut également vérifier quelles sont les auto-écoles qui proposent ces formations, car toutes ne le font pas.

Forfaits Code de la route

Les formations BE et B96

Les formations BE et B96 concernent le chargement du véhicule avec une remorque, en effet, le poids et la taille de la remorque peuvent nécessiter une formation spéciale.

La formation B96 est une formation de 7 heures, elle est requise pour les remorque dont le poids total autorisé en charge (PTAC) dépasse les 750 kg  (tout en étant inférieur à 3 500 kg) et lorsque le poids total du véhicule et de la remorque est compris entre 3 500 kg et 4 250 kg. Si le poids du chargement est compris entre 750 kg et 3 500 kg et que le poids total du véhicule et de la remorque est supérieur à 4 250 kg, le permis BE est requis. Pour obtenir son permis BE, il faut compter environ 21 heures de formation.

Il faut savoir qu'il existe deux cas à part concernant les chargements :

  • si le PTAC de la remorque n'excède pas les 750 kg ou si le poids de la remorque est compris entre 750 et 3 500 kg mais que le PTAC du véhicule et de la remorque ne dépasse pas 3 500 kg, le permis B seul suffit
  • si le PTAC de la remorque dépasse les 3 500 kg, c'est le permis C1E qui est requis

Les outils de formation

L'auto-école en ligne

De plus en plus d'auto-école développent des cours en ligne, principalement pour des raisons pratiques, car les candidats ne souhaitent plus se déplacer en auto-école, et préfèrent travailler leurs cours de code à domicile, une option qu'ils jugent moins contraignante et plus efficace.

Les simulateurs de conduite

Beaucoup d'auto-écoles ont fait le choix d'investir dans des simulateurs de conduite, qui constituent un bon complément aux cours de conduite avec un moniteur. En effet, voici les avantages que ces équipements comportent :

  • elles permettent d'expérimenter des situations que l'on ne pourrait pas rencontrer en cours de conduite
  • elle permet à l'élève de s'entraîner autant de temps qu'il le souhaite sans pour autant monopoliser un moniteur
  • les simulateurs de conduite permettent de développer les réflexes et les automatismes de la conduite en se plaçant dans les situations les plus réalistes possibles

Il est toutefois important de préciser que les cours sur simulateurs ne peuvent en aucun cas remplacer les cours de conduite réelle, ils ne sont par ailleurs pas comptabilisés dans les heures de conduite effectuées.

Comment changer d'auto-école ?

Lorsque l'on change d'auto-école, de nombreux points sont à vérifier et à savoir :

  1. le contrat qui lie le candidat à son auto-école peut prévoir des pénalités en cas de rupture prématurée de ce dernier
  2. les forfaits de type “code + 20 heures de conduite” ne sont pas remboursables, en revanche, les heures de conduite payées à l'avance et non effectuées sont remboursables

Pour entamer la procédure de changement d'auto-école, il faut récupérer son dossier d'inscription CERFA, l'auto-école doit le rendre au candidat. Si elle ne le fait pas ou si elle prend un temps anormalement long, des procédures peuvent être appliquées (la saisie du TGI dans les cas les plus extrêmes).