Comment choisir son auto-école

Comment choisir son auto école

Les statistiques montrent que les premiers critères de sélection d'une auto-école sont la proximité puis le prix. La qualité du service arrive loin derrière. Ne négligez pas cet aspect car le bon choix de l'école est primordial pour la réussite de votre permis dans des conditions d'apprentissage favorables. Alors ne vous laissez pas séduire trop rapidement par les tarifs ou le physique de la secrétaire !

L'accueil

Il est important de vous rendre sur place :

  • Vous sentez-vous à l'aise ?
  • Les locaux sont-ils agréables, propres ?
  • Les toilettes sont-elles propres ?
  • Le bureau n'est-il pas encombré de dossiers ?
  • Trouvez-vous cette première entrevue sympathique ?

Vous serez amené à suivre votre apprentissage dans cet établissement, pour de nombreuses heures de code, ce lieu doit vous plaire !

Si une secrétaire vous reçoit, demandez tout de même un bref entretien avec le formateur ; il sera plus à même de répondre à vos questions, et vous conseillera en cas d'hésitation sur le choix d'une formule, par exemple : entre la formation classique et celle par stage, plus rapide, mais souvent soumise à des contraintes de dates fixes, de disponibilités etc.

Il est important de vérifier que les heures d'ouverture de l'établissement correspondent à votre emploi du temps, notamment pour l'apprentissage du Code de la route. Provilégiez les écoles qui emploient une secrétaire à plein temps.

Le label qualité

Récemment, un label qualité a été instauré par les autorités, visant à mettre en avant les auto-écoles respectant scrupuleusement la réglementation et répondant à des critères pédagogiques au-dessus de la moyenne. Demandez si l'établissement possède ce label.

Les questions à poser avant de s'inscrire

Quelle est la durée du contrat de formation ?

Il peut être contraignant et d'une durée très limitée (6 mois), ce qui signifie que si vous n'avez pas obtenu votre permis de conduire pendant ce délai, il vous faudra payer une nouvelle formation. Lisez impérativement les clauses abusives avant de signer le contrat.

Puis-je rouler avant d'avoir obtenu le code ?

Les bonnes auto-écoles alternent la formation théorique et pratique. Ils font donc rouler leurs élèves les plus motivés avant l'obtention de leur examen du code de la route.

Comment se passe la formation théorique (code de la route) ?

Les auto écoles sérieuses font de vrais cours de Code et pas uniquement des tests de Code de la route non stop, à l'aide de DVD à corrections intégrées.

Demandez à visiter les locaux et à vous faire expliquer comment les outils pédagogiques sont utilisés. Les meilleurs établissements disposent d'écrans interactifs et de tablettes pour la formation à la théorie.

Combien présentez-vous de candidats par mois aux examens ?

Certaines auto-écoles inscrivent bien plus de clients qu'elles ne peuvent accueillir. Elles seront donc dans l'incapacité de les faire conduire ou de les présenter à l'examen rapidement. Elles spéculent ensuite sur votre lassitude et votre abandon. Vous aurez alors perdu l'argent que vous avez déjà versé.

Quels sont les délais moyens de présentation ?

Recoupez la réponse qui vous sera donnée avec le point 4 pour vérifier l'exactitude des propos.

Dans le cas d'un forfait, combien de fois puis-je me présenter ?

Si le forfait proposé ne comprend qu'une présentation à l'examen de code et une autre à l'examen pratique, demander combien coûtent ces présentations hors forfait, afin d'éviter les surprises.

Les auto-écoles en ligne

Les auto-écoles en ligne, à la différence des écoles classiques disposent d'outils connectés pour réserver les heures de conduite ou pour s'inscrire en ligne. Leur tarif plus bas se justifie souvent par l'apprentissage du Code de la route, exclusivement via Internet alors que l'école de conduite traditionnelle propose un apprentissage plus complet avec un contact humain.

En ce qui concerne les heures de conduite, les prix sont similaires. L'économie se fera donc surtout à travers l'apprentissage du Code.

Le choix d'une école traditionnelle peut s'avérer plus rentable à l'issue de la formation car ses enseignants sont généralement plus impliqués dans la réussite de leurs élèves que des moniteurs indépendants oeuvrant pour des plateformes de réservation.

Les tarifs

L'affichage des tarifs est une obligation à l'extérieur et à l'intérieur de l'établissement.

Les prix diffèrent en fonction de la zone géographique et des prestations proposées. Consultez l'NSEE pour connaître les moyennes pratiquées dans votre département.

Le prix de la conduite

Généralement, dans une ville, les prix varient peu pour des prestations équivalentes. En moyenne, il faudra dépenser 1600 euros pour le permis B, y compris l'apprentissage du Code, pour 35 heures de conduite (moyenne nationale).

Dans les grandes villes, notamment à Paris le prix d'une heure de conduite s'élève à plus de 50 euros alors qu'en province, dans les villes moyennes, il est plus proche de 40 euros.

Le prix du Code

En ce qui concerne l'apprentissage du Code de la route, le prix est généralement forfaitaire, de 150 à 300 euros, en fonction des prestations offertes.

Un forfait Code à plus de 200 euros peut sembler cher au premier abord. Il faudra donc vérifier les prestations incluses. Par exemple dans au sein de l'auto-école Lavril, notre école de conduite de référence, le forfait Code est proposé à 300 euros mais ce tarif comprend une panoplie d'outils pédagogiques et de moyens humains mis à disposition :

  • des tests et cours corrigés par des moniteurs sur un écran interactif plusieurs fois par semaine
  • un stages Code d'une durée de 3 jours
  • un entraînement sur tablettes, comme à l'examen
  • le Code par Internet
  • le livre de Code
  • la présentation à l'examen
  • les démarches administratives

Les forfaits 20 heures

La réglementation oblige l'élève à effectuer un minimum de 20 heures de pratique, c'est la raison pour laquelle les forfaits proposés incluent uniquement les 20 heures obligatoires.

Si cela donne une référence de comparaison, il faut savoir qu'en moyenne, un élève devra se formera pendant 35 heures de conduite pour se présenter à l'examen du permis de conduire. Il faudra donc être vigilant sur le prix des prestations non comprises dans le forfait. Faites-vous préciser le montant des leçons en détail.

Le contrat de formation

La réglementation oblige les auto-écoles à établir un contrat de formation avec l'élève. Ce contrat doit indiquer les tarifs pratiqués dans et en dehors du forfait ainsi que le résultat de l'évaluation préalable. Il est dans l'intérêt de l'élève de demander à ce que l'intégralité des heures prévues à l'issue de l'évaluation de départ soit portée au contrat, ainsi le tarif sera figé pendant la durée de ce dernier.

Généralement la durée du contrat de formation est de 2 mois pour le BSR, la formation 125 et la passerelle A, de 6 mois pour les formations aux permis A1 et A2, de 12 mois pour la formation au permis B et de 36 mois pour l'apprentissage anticipé de la conduite AAC.

Il est conseillé de vérifier si le contrat prévoit sa suspension en cas d'indisponibilité imprévue (6 mois en moyenne). Si cela est la cas, il sera possible de reprendre la formation après cet intervalle.

Lorsque le contrat se termine, il faut vérifier s'il existe une possibilité de remboursement des sommes correspondant à des prestations non consommées.

Texte officiel du contrat de formation

L'évaluation préalable

L'auto-école est dans l'obligation d'effectuer une évaluation préalable. Cette évaluation consiste à vous mettre en situation de conduite afin de prévoir le nombre de leçons pratiques et théoriques nécessaires pour être présenté à l'examen. L'évaluation peut se faire en voiture, sur simulateur ou même sur ordinateur. Il est évident que la voiture, voire le simulateur, plus impartial sont à privilégier.

Il faut se méfier des écoles de conduite qui n'effectuent pas cette évaluation obligatoire avant l'établissement du contrat.

L'évaluation de départ peut être payante et son montant conditionné par l'acceptation du contrat de formation. Il est à noter que certaines auto-écoles ne la font pas payer pour acquérir de nouveaux clients.

Si vous effectuez l'évaluation dans le véhicule, profitez-en pour contrôler sa propreté. Un moniteur qui ne prendrait pas soin de sa voiture, pourrait également avoir tendance à négliger la formation.

Comment payer les prestations

Lors de l'inscription, il vous sera généralement demandé de verser un acompte du montant de la partie théorique.

Lorsque vous serez prêt à prendre des leçons de conduite, nous vous conseillons de les prépayer à raison de quelques heures, afin de ne pas vous retrouver dans la position de devoir de l'argent à l'auto-école et de ne plus vous y rendre pour cette raison...

Nous vous déconseillons, sauf si l'école de conduite est une instiution qui existe depuis plusieurs générations, de prépayer l'intégralité du contrat car en cas de défaillance financière de celle-ci, votre investissement serait purement et simplement perdu.

Comment financer le permis

Outre les facilités de paiements que l'auto-école peut vous octroyer, il est possible de demander la mise en place du financement du PERMIS à 1 € / jour. Votre banquier vous aidera dans cette démarche. Il est également possible de demander une aide à Pôle emploi.

La proximité de l'école de conduite

Choisir l'école à proximité du domicile, du lycée, fac, ou travail vous évitera des déplacements inutiles et vous suivrez plus régulièrement les cours. Toutefois, ce critère ne doit pas être le seul, vous devrez être vigilant quant à la qualité de la formation dispensée.

Le taux de réussite

À lui seul, le taux de réussite ne signifie pas grand chose. Il faut le mettre en rapport avec le nombre d'heures moyen nécessaire avant le passage à l'examen et le niveau initial des élèves qui composent l'échantillon.

Généralement un taux de réussite de plus de 65% pour la théorie et 60% pour la pratique est considéré comme honorable.

Les places d'examen

L'attribution des places d'examen de la conduite dépend de plusieurs critères dont le nombre d'inscriptions effectuées l'année passée. Il serait opportun de demander à l'école de conduite le nombre de places d'examen dont ils disposent en moyenne par mois afin de ne pas être bloqué lorsque vous serez prêt à passer l'examen.

Depuis 2016, les places d'examen théoriques ne sont plus limitées car organisées par des sociétés indépendantes dont la Poste et SGS.

Comment s'inscrire au permis

La façon la plus aisée est de vous inscrire par l'intermédiaire d'une école de conduite qui connaît parfaitement les procédures à suivre pour que vous obteniez rapidement votre numéro NEPH. Le coût de cette intermédiation, assez faible (moins de 30 euros) vous fera gagner du temps.

Vous pouvez aussi décider de vous inscrire en candidat libre, directement sur le site de l'ANTS. Si cette démarche peut s'avérer économique et efficiente pour l'obtention du Code de la route. Il sera, en revanche, plus compliqué de passer l'examen de la conduite car les temps d'attente sont longs et beaucoup d'auto-écoles n'accepteront pas de vous former si vous n'avez pas passé le Code dans l'établissement.

Si vous avez passé le Code en candidat libre, trouvez ensuite une école de conduite pour vous former à la pratique.