L'apprentissage anticipé de la conduite (AAC)

conduite-accompagnee

Décrocher son permis et conduire dès l'âge de 15 ans, c'est possible grâce au programme de conduite accompagnée qui est accessible aux jeunes de 15 ans. Ce programme d'apprentissage anticipé de la conduite (AAC) permet de décrocher un permis de conduire initial pour les véhicules de la catégorie B en présence d'un accompagnateur. Dès que le candidat sera majeur, il pourra conduire seul après avoir passé l'examen du permis de conduire lorsqu'il aura 17 ans et demi. Mais, il lui est interdit de circuler sur les routes à l'étranger avant cela.

L'AAC pour qui ?

La formation d'apprentissage anticipé de la conduite (AAC) s'adresse à toute personne ayant au moins 15 ans. Elle se déroule en 3 étapes avant l'examen final. La formation de conduite accompagnée initiale théorique dure moins de 30 heures (26 heures pour être plus précis). Tout ce temps sera dédié à l'apprentissage pendant des rendez-vous pédagogiques au sein d'une auto-école. Ensuite, le candidat devra suivre des séances pratiques de conduite accompagnée en présence d'un adulte (3 000 km pendant au moins 365 jours ou au plus 5 ans). Puis, il sera autorisé à se présenter à l'épreuve du permis de conduire.

Les adolescents, qui ont moins de 16 ans et souhaitent passer l'examen pour la conduite accompagnée, ne sont pas obligés de présenter une attestation de recensement, une attestation individuelle d'exemption, encore moins un certificat individuel de participation à la journée défense et citoyenneté (JDC). Les personnes âgées de plus de 18 ans disposent, quant à elles, d'une solution alternative appropriée, « la conduite supervisée », sans obligation de parcours au kilomètre ni de restriction sur la durée.

La vingtaine d'heures de conduite qu'il faut faire en accord avec le contrat passé avec l'auto-école peut être renforcée en consultant un moniteur indépendant et/ou en approfondissant vos connaissances sur l'ETG via d'autres sources que celle de l'auto-école.

Valider l'examen d'apprentissage anticipé de la conduite (AAC)

Toute personne désirant valider le programme d'apprentissage anticipé de la conduite (AAC) doit obtenir son ETG (Code de la route), avoir suivi les 20 heures de formation initiale avec un enseignant de l'auto-école et être titulaire du livret d'apprentissage ainsi que de l'attestation de fin de formation qui prouve qu'elle a effectivement réussi son examen. Cette attestation pourra permettre au jeune qui le souhaite de bénéficier de réductions sur la surprime jeune conducteur auprès de n'importe quel assureur.

Forfaits Conduite

En fonction de vos performances, il peut arriver que la personne en charge de votre suivi (le moniteur) juge nécessaire de prolonger de quelques heures votre formation dans le cas où il estime que vous n'avez pas encore cerné les points-clés, que votre préparation est insuffisante ou que vous représentez un risque potentiel en période d'apprentissage anticipé de la conduite (AAC) avant l'examen final.

À la fin de sa formation de conduite accompagnée, le candidat peut choisir de se présenter à l'examen pratique du permis de conduire à partir de 17 ans et demi. S'il est admis, il pourra alors conduire son véhicule dès le 1er jour de sa majorité, seul et sans avoir besoin de l'assistance d'une tierce personne. S'il échoue, il aura le choix entre poursuivre en conduite accompagnée ou changer pour le passage de l'épreuve en mode candidat libre.

L'accompagnateur

La personne désignée comme accompagnateur du programme d'apprentissage anticipé de la conduite (AAC) doit au moins posséder un permis B depuis cinq ans. Elle doit exercer son rôle avec l'autorisation préalable de sa compagnie d'assurance. En effet, l'assureur est en droit de lui refuser cette fonction si l'accompagnateur a commis des infractions graves ou est en contentieux avec son assureur. L'accompagnateur ne doit pas avoir été sous le coup de sanctions ayant entraîné une annulation ou une invalidation de son permis de conduire, durant les 5 années précédentes.

L'apprenant qui suit la formation d'apprentissage anticipé de la conduite peut avoir des accompagnateurs différents, que ce soit dans le cadre familial ou en dehors, pour ses déplacements en conduite accompagnée.