Les distances de sécurité dans la conduite

Les distances de sécurité dans la conduite

En ce qui concerne la distance d’arrêt

Les variations de la distance de réaction

Le temps de réaction peut varie selon l’état physique du conducteur, en effet, la fatigue et/ou la consommation d’alcool ou de stupéfiants allonge le temps de réaction du conducteur. Les conditions météorologiques peuvent également allonger le temps de réaction du conducteur, par manque de visibilité, par manque de visibilité par exemple.

Les variations de la distance de freinage

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine d’une variation de la distance de freinage, ce sont les suivants :

  • la vitesse du véhicule
  • l’efficacité du système de freinage (plaquettes, état des pneumatiques, ainsi que les aides éventuelles au freinage)
  • l’état de la route (en effet, une chaussée mouillée, ou enneigée double la distance de freinage, il est donc recommandé de garder des distances de sécurité plus importantes)
  • la pente de la route (la descente augmente la distance de freinage)

Les distances d’arrêt en fonction de la vitesse

Vitesse du véhiculeDistance parcourue pendant le temps de réactionDistance de freinageDistance d’arrêt total

50 km/h

14 mètres

12 mètres

26 mètres

90 km/h

25 mètres

45 mètres

70 mètres

130 km/h

36 mètres

93 mètres

129 mètres

En ce qui concerne la distance de sécurité

Calculer sa distance de sécurité

Si calculer sa distance de sécurité peut parfois être difficile, le code de la route a établi une règle très simple en la matière ; la distance de sécurité doit être en moins la distance parcourue par le véhicule en deux secondes. Pour calculer rapidement sa distance de sécurité, il suffit donc de multiplier le chiffre des dizaines par 6. Ainsi on trouve :

  • 30 mètres pour une vitesse de 50 km/h
  • 54 mètres pour une vitesse de 90 km/h
  • 66 mètres pour une vitesse de 110 km/h
  • 78 mètres pour une vitesse de 130 km/h

Il existe un moyen assez simple de vérifier si la distance de sécurité entre deux véhicules est suffisante, le conducteur choisit un repère fixe sur la route, et dès que la voiture le précédant passe ce repère, il compte deux secondes, s’il dépasse ce repère avant les deux secondes, c’est que la distance de sécurité n’est pas suffisante.

Les distances de sécurité règlementaires

Les distances de sécurité règlementaires pour 50 km/h, 90 km/h, 110 km/h et 130 km/h sont de 28 mètres, 50 mètres, 62 mètres, et 73 mètres (elles sont donc légèrement inférieure aux distances calculées dans le paragraphe précédent).

Les précautions essentielles à prendre

La distance règlementaire de deux secondes est calculée sur un sol sec, dans des conditions optimales de fonctionnement du véhicule, il s’agit donc d’un minimum. En pratique les conducteurs doivent respecter une distance de sécurité plus large, surtout lorsque les conditions météorologiques allongent la distance d’arrêt (comme en temps de pluie, de neige ou en présence de verglas).

Pour les véhicules lourds, dont le PTAC (poids total autorisé en charge) dépasse les 3,5 tonnes, la distance de sécurité doit être d’au moins 50 mètres.

Les sanctions en cas de non respect des distances de sécurité

Le non respect des distances de sécurité peut entraîner une amende de 135€ ainsi qu’un retrait de 3 points sur le permis de conduire. Le juge peut également décider d’une suspension du permis de conduire pouvant aller jusqu’à 3 ans.

Il est à noter que dans les tunnels, les sanctions sont plus graves pour les automobilistes ayant déjà commis cette infraction dans l’année, en effet, le conducteur encourt jusqu’à 3750€ d’amende et un retrait de 6 points sur le permis de conduire. Le véhicule peut également être immobilisé et le juge peut décider d’une suspension du permis de conduire allant jusqu’à 3 ans.