Conseils pour rétrograder en conduite automobile

retrograder

Rétrograder, c’est passer une vitesse inférieure sur la boîte de vitesses, quand on a perdu de la vitesse, après avoir freiné ou que l’on veut dynamiser son allure. Il ne faut pas rétrograder pour freiner, mais freiner pour rétrograder.

Quand faut-il rétrograder

  • Changez de vitesse si possible en ligne droite, il est préférable de conserver l’usage de ses deux mains pour tourner le volant, et hors situation de surcharge mentale, par exemple après avoir contrôlé, indiqué un changement de direction, freiné…
  • Un bon indice pour savoir quand rétrograder, écoutez le bruit du moteur, quand le son se fait plus grave, plus sourd et avant que le moteur ait des soubresauts et cale
  • Pour les conducteurs confirmés, vous pouvez également vérifier sur le compte tour le régime moteur, quand il descend en dessous d’un certain seuil. Mais je le déconseille tant que vous n’êtes pas capable de quitter brièvement la route des yeux. L’écoute du moteur par rapport au son qu’il émet reste malgré tout à privilégier
  • On a souvent besoin de rétrograder avant d’effectuer un changement de direction, de négocier un virage serré, à l’approche d’une intersection ou on doit céder le passage, (par exemple un feu rouge, un stop, un passage piéton … ),pour s’arrêter ou stationner, à une entrée d’agglomération, à une limitation de vitesse, dans une forte montée et en cas de danger

Marche à suivre pour rétrograder

  • retirez le pied de l’accélérateur, et selon la vitesse initiale, posez le pied droit sur la pédale de frein, et appuyez pour ralentir le véhicule
  • maintenez le pied sur le frein en dosant la pression par rapport à votre vitesse
  • débrayer à fond avec le pied gauche (appuyez sur la pédale de gauche)
  • passez la vitesse inférieure sans relâcher l’embrayage
  • embrayez en remontant le pied de la pédale d’embrayage environ de moitié rapidement, et ensuite la deuxième moitié lentement en accélérant doucement. Les deux actions sur les pédales doivent être synchronisées
  • retirez le pied de l’embrayage et posez le à gauche de celle-ci sur l’emplacement prévu. Attention à ne pas oublier de retirer le pied de la pédale pour ne pas être en “roue libre”, c’est-à-dire qu’il n’y a aucun lien entre les roues et le moteur, et donc pas de frein moteur.
  • continuez d’accélérer modérément pour maintenir l’allure que vous souhaitez conserver
  • si vous désirez ralentir davantage votre véhicule et rétrograder une vitesse supplémentaire, n'accélérez pas mais continuez de freiner doucement selon la distance à parcourir et répéter la manoeuvre

Si vous ne maîtrisez pas la coordination entre ces différents mouvements, ou si vous éprouvez de l’appréhension, je vous conseille de vous exercer sur une voiture à l’arrêt, moteur éteint, pour que cela devienne un automatisme, ainsi vous ne paniquerez pas en cours de conduite.

Attention, en cas de freinage d’urgence, n’essayez pas de rétrograder, freinez et débrayer à fond, pour ne pas caler et ainsi conserver la direction de votre véhicule.