Le permis de conduire en candidat libre

permis candidat libre

Budget serré, peu de moyens ? Et si vous décidiez de passer votre permis de conduire en candidat libre ? Il est légalement inutile de passer par une auto-école pour obtenir votre permis et vous pouvez sans problème vous présenter sans avoir suivi de cours. Comment faire ? Quelles sont vos chances de réussite ? La réponse en quelques mots de Permisecole.com.

Passer un permis de conduire en candidat libre

Cette pratique est méconnue car peu courante, mais vous pouvez vous présenter à l'examen sans jamais n'avoir suivi de cours d'auto-école. Tout comme pour passer le bac, il vous suffit de passer les épreuves après une préparation personnelle. Que vous ayez 16 ans ou davantage, vous devez effectuer une demande d'inscription aux examens auprès de votre préfecture, sous-préfecture ou DDT. Pour ce faire, téléchargez le document à remplir, le formulaire cerfa référence 02 n°14866*01 et apportez-le à l'une de ces autorités, dûment complété.

Une fois votre demande acceptée, vous recevrez une convocation en candidat libre pour l'épreuve théorique du permis B : l'examen du Code de la route. Sachez cependant que vous ne pourrez passer le Code de la route qu'à 17 ans, même si vous effectuez votre demande d'inscription à 16 ans. Si vous avez déjà réussi l'épreuve du code de la route, vous pouvez ne passer que l'examen pratique. La seule condition est que votre examen ait été obtenu moins de 5 ans avant la présentation aux épreuves pratiques, afin que celui-ci soit encore valide.

Forfaits Conduite

Les documents nécessaires à votre inscription

Pour remplir votre demande d'inscription à l'examen du permis de conduire en candidat libre, vous devrez remplir le formulaire pré-cité et joindre à votre dossier des photos d'identité. Vous devez également posséder un livret d'apprentissage et être sous la tutelle d'un accompagnateur. Celui-ci devra être présent le jour de l'examen. Il est important de savoir que votre demande est totalement gratuite. Seuls les timbres fiscaux demandés en cas d'obtention de permis de conduire sont payants. Attention, dans certaines régions, on pourra vous demander de vous affranchir d'une taxe sur les permis de conduire.

Si vous n'avez pas besoin d'être placé sous l'autorité d'une auto-école, vous devez évoluer sous l'œil attentif d'un accompagnateur volontaire. Celui-ci doit détenir un permis de conduire de catégorie B et avoir suivi au préalable une formation d'accompagnateur de 4 heures. Votre inscription est soumise à la réalité de votre accompagnateur. Grâce à sa formation, vous aurez le droit de rouler sur le réseau routier exclusivement pour apprendre à maîtriser un véhicule sans l'aide d'une auto-école.

Les modalités d'accompagnement et délais pour passer votre permis de conduire en candidat libre

Si la présentation en candidat libre à l'examen du Code de la route et de la conduite est entièrement libre, il existe toutefois une priorité donnée à l'auto-école. Une fois votre demande d'inscription présentée, vous devez attendre une convocation. Celle-ci peut arriver plusieurs mois après, en fonction de la forte densité des étudiants en auto-école.

Votre véhicule d'apprentissage doit être assuré, posséder une double commande d'embrayage et de frein et un double rétroviseur.

Si vous ne souhaitez pas préparer l'épreuve pratique en candidat libre, vous pouvez seulement présenter le Code de la route. Sachez toutefois que la plupart des auto-écoles refuseront d'accepter votre inscription aux cours de conduite uniquement, si vous n'avez pas acheté de forfait code de la route chez elles. Veillez à bien comprendre les implications de vos décisions.