Les manoeuvres à connaître pour l'examen du permis de conduire

manoeuvre

Le permis de conduire peut ne tenir qu'à un fil, ou à une manoeuvre. En effet, pendant le déroulement de l'examen pratique, en complément d'un parcours mixte en et hors agglomération, vous devez exécuter deux manoeuvres en relation avec la sécurité routière : un freinage pour vous arrêter avec précision et une manoeuvre en marche arrière.

Conseils pour effectuer une manoeuvre du permis de conduire

Votre manoeuvre doit être effectuée à allure très lente, en marche arrière et en 1ère si besoin, sans accélérer (sauf exception pour une marche arrière en côte), et en faisant patiner l'embrayage pour maintenir une vitesse faible. Assurer la sécurité doit être la priorité, en regardant à l'arrière en se retournant, en contrôlant brièvement mais régulièrement l'environnement en vision directe autour de votre véhicule, et en maintenant le clignotant allumé pour communiquer votre intention aux usager. Souvenez-vous que vous n'êtes pas prioritaire quand vous manoeuvrez.

Les manoeuvres à connaître pour le permis de conduire

Marche arrière en ligne droite

Après vous être arrêté au niveau du repère donné par l'inspecteur, en respectant les règles de sécurité, vous devez enclencher la marche arrière afin de reculer en ligne droite. N'oubliez pas de laisser le clignotant droit allumé afin de prévenir les autres usagers. Quand vous débutez cette manoeuvre, votre regard doit se porter en vision directe à l'arrière du véhicule, en vous retournant, et ensuite sur les autres côtés, en alternance avec l'arrière mais à allure lente pour avoir le temps d'observer l'environnement. Vous devez porter votre regard loin derrière, en prenant un point de repère (arbre, panneau, barrière…) Comme vous n'êtes pas prioritaire en effectuant une manoeuvre, arrêtez vous dès qu'un usager est proche de votre véhicule, et laissez le passer. Continuez tant que l'inspecteur ne vous dise pas de vous arrêter et n'oubliez pas de faire tous les contrôles, y compris l'angle mort, avant de clignoter pour repartir en circulation.

Pour réussir votre manoeuvre, arrêtez-vous parallèlement au trottoir, sans le coller, les roues droites, ainsi vous n'aurez qu'à maintenir le volant, en effectuant si besoin de légères corrections, quand vous ferez votre marche arrière. Ne donnez surtout pas de grand coups de volants, cela ne servirait qu'à vous mettre en travers de la route et vous auriez beaucoup de difficultés à corriger.

Forfaits Conduite

Marche arrière en courbe, deux exemples :

Marche arrière en arrondi

Les consignes pour reculer en courbe sont les mêmes que la marche arrière en ligne droite, sauf pour la trajectoire. Quand l'arrière de votre voiture atteint le début de la courbe, tourner progressivement le volant, votre regard devant être mobile, et alterner entre les contrôles de l'environnement, l'arrière, le trottoir ou le grillage… et le rétroviseur droit (brièvement) pour surveiller l'espace latéral. Vous devez regarder en vision directe en vous tournant, et en manipulant le volant doucement pour ne pas faire d'écarts important par rapport au bord de la chaussée. Quand vous avez dépassé la courbe, remettez les roues droites (en prenant comme repère le sigle au milieu du volant et en lui faisant faire deux rotations).

Pour toute manoeuvre, il est conseillé de marquer un bref arrêt si vous n'êtes pas sûr de vous afin d'observer votre environnement, plutôt que d'aller trop vite et de monter sur le trottoir ou d'avoir un accrochage. Privilégiez toujours la sécurité, on ne vous le reprochera pas.

Marche arrière en angle

A la différence de la marche arrière en arrondi, lorsque l'arrière de votre véhicule (au niveau de la roue) arrive au début de l'angle, vous devez tournez le volant à fond vers le trottoir, mais toujours en roulant très lentement, afin de rester parallèle au bord. N'hésitez pas à marquer un bref arrêt quand vous avez passé l'angle, pour remettre les roues droites (en prenant comme repère le sigle au milieu du volant et en lui faisant faire deux rotations). Et vous pouvez terminer votre manoeuvre avec une petite marche arrière en ligne droite pour vous éloigner de l'angle.

Demi-tour

Vous vous arrêtez à droite, le long du trottoir, après avoir fait les contrôles et mis le clignotant. Si la chaussée est dégagée, vous clignoter à gauche et démarrez lentement en braquant le volant entièrement à gauche. Commencez à contre-braquer à droite juste avant le trottoir pour préparer votre marche arrière, les roues seront déjà tournées dans le bon sens. Mettez le clignotant à droite et passez la marche arrière pour reculer en continuant de braquer les roues du véhicule à fond jusqu'au trottoir mais sans le toucher. Remettez le clignotant à gauche et repartez en marche avant dans le sens de circulation pour vous arrêter parallèle au trottoir à la fin de la manoeuvre.

Vous devez contrôler l'environnement pendant tout le temps que dure votre demi-tour, en laissant passer les usagers s'il y a la place, car vous n'êtes pas prioritaire, et retournez-vous pour regarder en vision directe à chaque fois que vous reculez.

Si un demi-tour en 3 temps n'est pas possible sur une chaussée étroite, vous pouvez le faire en 5 fois ou plus, mais ne prenez pas le risque de monter sur le trottoir (éliminatoire) ou de rouler sur l'accotement, vous serez sanctionné par l'inspecteur.

Arrêt de précision

L'arrêt de précision est constaté par l'inspecteur à l'occasion d'un arrêt imposé par la signalisation routière, comme un stop ou un feu rouge, ou demandé en utilisant un repère vertical, précis et bien visible comme un panneau, un arbre…(arrêtez-vous de manière que le repère indiqué soit au niveau de la portière avant droite). Cette manoeuvre montre votre compétence à assurer la sécurité et à maitriser votre allure en gérant le freinage et l'arrêt.

Rangement en créneau

Le créneau est un stationnement en ligne, parallèle au trottoir, à droite, dans le sens de la marche ou parfois à gauche si la chaussée est à sens unique. Il est effectué en principe en marche arrière, en s'arrêtant après l'emplacement visé et en reculant en courbe à allure très lente en faisant patiner l'embrayage pour assurer la sécurité, et en balayant du regard l'environnement en vision directe.

Comme toutes les manoeuvres, vous devez vous arrêter et laisser passer les autres usagers s'il y a un espace suffisant. Dans le cas contraire, continuer à reculer en surveillant les véhicules présents, mais ne cherchez surtout pas à aller plus vite pour ne pas les faire attendre, vous risquez de ne plus maîtriser votre véhicule et de faire une faute éliminatoire !

Forfaits Code de la route

Rangement en bataille

Un rangement en bataille est un stationnement perpendiculaire au trottoir ou au sens de circulation sur un parking, de préférence en marche arrière pour repartir en marche avant afin d'avoir une vue dégagée pour assurer la sécurité. Les véhicules sont stationnés les une à côté des autres dans des emplacement matérialisés au sol.

S'il est conseillé de se ranger en marche arrière pour des raisons de sécurité, certaines agglomérations l'imposent, comme Paris par L'ordonnance n° 71-16757 du 15 septembre 1971. Il est cependant des cas ou il est préférable de se garer en marche avant lorsque l'on doit charger le coffre (courses, colis bagages…)

Rangement en épi

Un rangement en épi est un stationnement dont l'axe est en diagonal par rapport à la chaussée (ni perpendiculaire ni parallèle), en marche avant ou arrière selon le tracé, qui peut être à 45°, à 60° ou à 75°.

Les véhicules sont garés les uns à côté des autre, dans un emplacement qui n'est pas rectangulaire (pas d'angle droit), vous devez donc veiller à ne pas empiéter sur un autre emplacement sur l'avant ou l'arrière lorsque vous effectuez votre manoeuvre.

Critères d'élimination pour les manoeuvres du permis de conduire

Tant que vous ne mettez pas votre sécurité et celle des autres en danger, une manoeuvre n'est pas éliminatoire. Prenez votre temps, marquez un bref arrêt si nécessaire, vous n'êtes pas chronométré. Vous ne devez pas heurter un véhicule, un piéton, un mur… Et ne pas monter sur le trottoir également ! Si vous ne réussissez pas votre manoeuvre et ne commettez pas de faute éliminatoire, vous aurez juste moins de points dans le total global.