Les interventions de l'examinateur pendant l’examen pratique du permis de conduire

Interventions inspecteur

Pendant l'examen, l'inspecteur peut intervenir, notamment pour freiner ou prendre le volant. Ces interventions ne sont pas toujours éliminatoires. Il n'est pas là pour vous piéger, mais pour juger de vos aptitudes et compétences à la conduite dans des situations de conduite que l'on rencontre tous les jours. Si vous rencontrez, lors de votre examen, une situation particulièrement dangereuse, très difficile à gérer de part sa soudaineté et sa complexité, il en tiendra compte, même s'il intervient oralement ou physiquement. Dans certains cas exceptionnels, surtout si vous avez préparez votre permis B de manière traditionnelle, et si votre conduite globale est bonne, son intervention ne sera pas éliminatoire.

La grille d'évaluation

Pour être reçu, vous devez obtenir minimum 20 points sur les 31 possibles, sans commettre de faute éliminatoire. Le bilan de compétences est composé de 3 parties notées de 0 à 3, sauf la 1ère qui est notée de 0 à 2. En cas de faute éliminatoire, l'inspecteur coche la lettre E inscrite devant la compétence concernée. Une erreur éliminatoire notée signifie un résultat défavorable. Elle est effective si vous avez une conduite dangereuse mettant les autres usagers ou vous-même en situation ou la sécurité ne dépend plus de vous mais des autres.

Les compétences appréciées sont les suivantes :

  • Connaître et maîtriser son véhicule
  • Appréhender la route
  • Partager la route avec les autres usagers

Des compétences transversales d'autonomie et de la conscience du risque sont notées 0, 0, 5 ou 1 et comprennent les trois parties suivantes :

  • Analyse des situations
  • Adaptation aux situations
  • Conduite autonome

Pour finir, deux compétences permettent d'obtenir 1 point chacune :

  • Courtoisie au volant
  • Conduite économique

Un cadre réservé aux observations de l'inspecteur est situé en bas du CEPC (Certificat d'examen du permis de conduire).

Interventions orales d'avertissement

Pendant le déroulement de la conduite, l'inspecteur peut vous faire des réflexions orales qui sont des avertissements dans un premier temps, mais nous vous conseillons vivement de bien les écouter et de les prendre en compte. En effet, elles sont des perches tendues pour vous faire réfléchir et rectifier le tir sur des erreurs qu'il inscrira sur le certificat si vous n'y faites pas attention. Il vous le dira une fois ou deux, cela peut conduire à une notation plus faible, voire zéro, mais aussi, si vous répétez cette erreur, à la notation en faute éliminatoire, si elle est considérée comme pouvant être dangereuse.

Forfaits Code de la route

exemple :

  • regardez plus autour de vous quand vous manoeuvrez
  • prenez en compte l'angle mort quand vous changez de voie
  • faites attention à rester dans votre voie
  • à votre avis, c'est limité à combien ici ?
  • dynamiser votre conduite

S'il vous fait passer deux fois au même endroit ou vous fait refaire une manoeuvre, attention, il veut voir si l'erreur commise la première fois était due seulement au stress ou si vous n'avez réellement pas acquis cette compétence.

Interventions orales et physiques éliminatoires

L'inspecteur peut intervenir oralement ou physiquement pendant l'examen. Si la sécurité est remise en cause parce que vous faites une erreur de conduite, ou que vous n'anticipez pas une faute grave d'un autre usager, alors cela peut être éliminatoire. Peu importe qu'il y ait eu réellement danger ou pas, les situations suivantes provoquent, la plupart du temps un avis défavorable au permis :

  • non respect de la signalisation verticale et horizontale :
    • marquage ligne continue, voie, stop, zébras…
    • limitation de vitesse
  • manoeuvre effectuée sans contrôle de l'environnement :
    • prise d'information dans les rétroviseurs intérieur et extérieur pour un démarrage, un arrêt, un changement de direction ou de voie, un dépassement
    • contrôle en vision directe pour une manoeuvre en marche arrière
    • contrôle de l'angle mort pour un démarrage, un changement de voie, un dépassement
  • passage d'une intersection :
    • sans respecter la règle de priorité
    • sans observer de contrôle en vision directe, si possible en tournant la tête pour voir en vision binoculaire et pour que l'inspecteur constate de manière claire votre mouvement
  • dépassement dangereux
    • le non respect des distances de sécurité, pouvant être jugé dangereux, avec l'usager qui vous précède
    • le non respect d'un espace latéral de sécurité, pouvant être jugé dangereux, particulièrement avec des usagers vulnérables
  • la mauvaise maîtrise de votre véhicule, pouvant créer une situation de danger :
    • trop reculer lors de démarrages en côte
    • caler dans une intersection
    • rouler de manière constante et sans raison à une allure trop lente
    • mauvaise gestion des rapports de vitesse du véhicule
    • heurter violemment un trottoir, ou l'escalader
    • ne pas maîtriser la trajectoire de votre véhicule en ligne droite, en courbe ou en virage
  • circuler à gauche sur une chaussée à double sens ou en sens interdit
  • circuler sur une voie réservée ou une bande d'arrêt d'urgence

Dans tous les cas, ne paniquez pas et restez concentré jusqu'à la fin de l'examen.

Lien de téléchargement du ducument officiel Guide de l'évaluateur B.