Conseils pendant l'examen pratique du permis de conduire

Conseils inspecteur

Avant l'examen

Vous devez être en bonne condition physique et mentale pour l'examen pratique, comme pour l'épreuve du code de la route. Ayez une bonne hygiène de vie, détendez vous et respirez profondément afin de faire baisser le stress, qui peut vous priver d'une partie de vos moyens, et vous empêcher d'accomplir les bons gestes dans certaines situations de conduite. Le recours au conseil de votre médecin ou d'un pharmacien est particulièrement conseillé pour cette épreuve si vous êtes sujet au trac.

Pendant l'examen

Pensez à prendre une pièce d'identité, elle vous sera demandée par l'inspecteur. L'épreuve, d'une durée d'environ 32 minutes, est notée sur 31 points. Il faut obtenir un minimum de 20 points, sans faute éliminatoire, pour être admis.

  • Prenez le temps de vous installer correctement avant de démarrer, en oubliant aucun réglages y compris l'appuie-tête, votre conduite et la sécurité peuvent en être impactées
  • Tenez compte des conditions météo pendant la durée de l'épreuve :
  • réglez la ventilation correctement en direction du pare-brise et ajoutez la climatisation s'il y a trop de buée ou s'il fait trop chaud
  • allumez les feux du véhicules (croisement, brouillard), si la visibilité est réduite
  • actionnez les essuie-glace avant et arrière en cas de pluie ou neige
  • augmentez les distances de sécurité en cas de visibilité réduite ou de chaussée glissante ( pluie, neige et verglas)
  • sur chaussée glissante, adoptez une conduite souple, anticipez vos freinages et réduisez votre vitesse
  • réduisez votre vitesse et anticiper les écarts en cas de fort vent latéral
  • Les inspecteurs ne sont pas là pour vous piéger, mais pour évaluer votre niveau, donc n'hésitez pas à les questionner si vous avez mal entendu ou compris une consigne et ne “récitez” pas la leçon du parcours type par coeur mais écoutez précisément les instructions.
  • Conduisez comme si c'était votre moniteur/trice à côté de vous et que vous étiez en leçon.
  • Adoptez une conduite dynamique, mais seulement quand la situation le permet. Il est important de respecter la réglementation, mais plus encore, de toujours choisir la sécurité par rapport à la règle, quelques exemples :
  • augmenter les distances de sécurité à proximité d'usagers vulnérables
  • si vous vous trompez de vitesse et paniquez, revenez tout de suite au point mort et vous saurez d'instinct passer la bonne vitesse
  • accélérer suffisamment pour démarrer, pour éviter de caler, mais tant que vous n'êtes pas au milieu d'une intersection si cela arrive, ce n'est pas éliminatoire. Retirer le contact en tournant la clef vers vous, remettez le et démarrez. Vous pouvez vous exercer avant le permis sur le véhicule d'un proche, en sa présence évidemment, pour le faire sans stresser.
  • si un véhicule vous suit trop près, n'accèlérer surtout pas votre vitesse en pensant augmenter la distance de sécurité, surveillez le particulièrement, mais brièvement, lors de vos freinages ou arrêts
  • si vous vous trompez de direction, ne donnez pas de coup de volant sans contrôle pour reprendre la bonne direction. Continuer en vous excusant, l'inspecteur changera son parcours, ce n'est pas très grave.
  • vous pouvez vous trouver dans une situation à risques parce qu'un usager ne respecte pas le code de la route, ne vous obstinez pas en pensant que vous êtes dans votre droit, adaptez votre conduite en fonction de la situation, et une fois encore, privilégiez le bon sens et la sécurité
  • si un piéton traverse alors que vous avez le feu vert, freinez en tenant compte de la distance qui vous sépare de lui et de l'usager éventuel derrière vous. Ne tentez pas de l'écraser pour lui faire peur!
  • Si vous avez l'impression de faire des erreurs, n'y pensez pas et restez concentré pour donner le meilleur de vous-même, les inspecteurs en tiendront compte dans votre conduite globale. Il suffit d'avoir 20 points sur 31 pour avoir le permis
  • Prenez le temps de contrôler tout autour du véhicule lorsque vous effectuez une manoeuvre, et ne la faite pas trop rapidement, au risque de la louper. Vous n'êtes pas chronométré et il vaut mieux vous y prendre en plusieurs fois que d'essayer de la faire du premier coup et commettre une faute éliminatoire.
  • Maîtrisez bien les deux questions sur l'intérieur et l'extérieur du véhicule, c'est trois points facilement gagnés.
  • Vous pouvez bénéficiez de deux points supplémentaire en adoptant une conduite économique et respectueuse de l'environnement et en faisant preuve de courtoisie au volant (si la situation le permet).
  • Lors des changements de direction, prenez le temps d'étudier votre placement en cas de voies de présélection, ainsi que les règles de priorité.

L'examen terminé, sortez de la voiture en souhaitant bonne journée à l'inspecteur et au moniteur et prenez votre mal en patience 48 heures pour avoir le résultat.