Examen théorique - Code de la route Moto 2020

Le 1er janvier 2020, le gouvernement a annoncé une grande réforme du permis moto, qui concerne aussi bien les épreuves pratiques (plateau et circulation) que l'épreuve théorique. Dans cet article, nous allons vous apporter des précisions sur le nouveau code moto, l'intérêt de ce dernier, son contenu, et les candidats concernés par le passage de cette nouvelle épreuve théorique.

Pourquoi un code moto ?

Les deux roues sont considérés, à juste titre, comme des usagers vulnérables de la route. En effet, alors qu'ils représentent moins de 2% du trafic routier, ils sont impliqués dans presque 20% des accidents mortels. Le nouvel examen théorique moto a donc pour but d'enseigner aux conducteurs de deux roues les spécificités et les dangers relatifs à ces véhicules. Alors que l'examen du code général (ETG) aborde des thématiques qui concernent tous les conducteurs, l'ETM inclut des questions très spécifiques aux motos, à propos du contre braquage, ou encore de la solidarité entre motards.

Qui est concerné par la réforme de 2020 du permis moto ?

Les catégories de permis moto concernées par la réforme

La réforme du permis moto 2020 ne concerne que les permis A1 et A2. En effet, les permis AM (anciennement BSR) et le permis A sont des formations de 7 heures, qui ne comportent pas d'examen final. Pour ces deux permis, il n'est pas non plus nécessaire de passer le code moto. Ainsi, seuls les permis A1 et A2 sont touchés par cette réforme, qui contient un nouvel examen du code moto, ainsi qu'un changement d'organisation des épreuves pratiques.

Les dispenses d'ETM

Au cours de la période de transition, qui permet à certains conducteurs ayant déjà validé certaines épreuves du permis moto de ne pas avoir à les repasser, certains candidats au permis peuvent être dispensés du passage de l'ETM. Cette dispense concerne uniquement les candidats qui se sont inscrits aux permis moto A1 et A2, dont le dossier a été validé par l'ANTS avant le 1er mars 2020, et qui ont obtenu leur ETG dans les 5 ans précédant cette inscription. Si un candidat s'est inscrit au permis moto avant le 1er mars 2020, mais qu'il n'a pas validé son ETG avant cette date, il devra, comme tous les autres, passer l'ETM.

Cette dispense était valable jusqu'au 31 août 2020, mais en raison de la crise sanitaire qu'a traversé la France, elle a été prolongée jusqu'au 31 décembre 2020. Cela veut dire qu'au 1er janvier 2021, quelle que soit la date d'inscription au permis de conduire, tous les candidats qui n'ont pas validé l'épreuve pratique hors circulation devront passer l'ETM.

Il existe toutefois une exception à la dispense jusqu'au 1er janvier 2021. Les candidats qui ont déjà obtenu un permis moto A1 ou A2 entre le 1er mars 2015 et le 1er mars 2020 en passant l'examen (la passerelle du permis B vers le permis A1 n'est pas prise en compte dans ce cas) sont également dispensés du passage de la nouvelle épreuve théorique moto, et ce même après le 1er janvier 2021.

Le contenu du nouveau code moto 2020

Les familles du nouvel examen théorique moto

Le nouveau code moto comporte 9 familles différentes, ce sont les suivantes : 

  • Les dispositions légales en matière de sécurité routière
  • Le conducteur 
  • La route 
  • Les autres usagers de la route
  • La réglementation générale
  • Les éléments mécaniques liés à la sécurité
  • Les équipements de protection et des autres éléments de sécurité des véhicules
  • Les règles d'utilisation du véhicule en relation avec le respect de l'environnement
  • Les premiers secours

Certaines familles sont spécifiques au nouveau code moto, comme les équipements de protection, et d'autres sont des familles que l'on retrouve également dans le code de la route général, comme le conducteur, ou encore les autres usagers.

Les questions spécifiques aux motards

Certaines questions sont relativement similaires aux questions de l'ETG, notamment sur les points de réglementation et des premiers secours, mais la plupart des questions sont abordés sous un angle nouveau, celui de la conduite moto. En effet, les questions sont orientées de façon à ce que les futurs motards soient préparés à la conduite d'un deux roues lors de leur formation pratique. Les spécificités du nouveau code moto sont donc des questions concernant la solidarité entre motards, la conduite en interfile, les normes d'équipement, la visibilité du deux roues par les autres usagers, etc. Ces questions ne sont pas abordées dans l'ETG, et les inspecteurs du permis de conduire vérifiaient les connaissances des candidats au permis moto à l'aide des “fiches théoriques moto”, lors de l'épreuve pratique hors circulation.

Que deviennent les fiches théoriques de l'épreuve du plateau ?

Avec la mise en place de l'ETM, les fiches théoriques moto disparaissent de l'épreuve du plateau, pour que l'inspection des connaissances du candidat ne soit pas redondante. L'ETM reprenant une bonne partie des vérifications théoriques de ces fiches, ces dernières perdent leur utilité dans la formation moto, et ont donc été supprimées. La vérification des connaissances théoriques lors de l'épreuve pratique n'est d'actualité, et la seule épreuve théorique moto réside dans l'ETM.