La formation de moniteur auto-école (BEPECASER)

BEPECASER

Quelles conditions faut-il remplir pour être moniteur ?

Pour pouvoir enseigner la conduite, il faut tout d'abord remplir les conditions suivantes :

  • être titulaire du CCP ECSR
  • avoir un casier judiciaire vierge
  • avoir été reconnu apte à l'exercice de la profession par un médecin agréé par l'État
  • obtenir l'agrément d'enseignement à la préfecture (période de validité de 5 ans)

Avant 2016, les conditions à remplir étaient les suivantes :

  • avoir plus de 20 ans
  • être titulaire du permis B depuis au moins 2 ans hors période probatoire
  • être titulaire du BEPECASER
  • avoir un casier judiciaire vierge
  • avoir été reconnu apte à l'exercice de la profession par un médecin agréé par l'État
  • obtenir l'agrément d'enseignement à la préfecture (période de validité de 5 ans)

Le diplôme du CCP ECSR en détail

Présentation du diplôme

La formation au diplôme du CCP ECSR est composée de 910h de cours dans un centre de formation agréé et de 280h de stage en établissement d'enseignement de la conduite. Ce diplôme est donc inaccessible en candidat libre. Le CCP ECSR est un diplôme homologué de niveau bac + 2 qui donne le droit au moniteur de :

  • dispenser des cours de conduite dans une auto-école
  • mener des initiatives relatives à la sensibilisation à la sécurité routière
  • avoir accès aux CCS mention poids lourds et deux roues (voir ci-dessous)

Les deux phases de CCP et les CCS

Le CCP ECSR est formé de deux phases d'apprentissage : le CCP1 et le CCP2, qui doivent chacune faire l'objet d'une évaluation. Le candidat qui réussit chacune des deux évaluations est reçu à l'examen du CCP ECSR. Ces deux parties ne portent pas sur les mêmes thèmes. Le CCP1 consiste à former des apprentis conducteurs par des actions individuelles ou collectives dans le respect des règles du code de la route et de la sécurité routière en vigueur. Le CCP2 consiste à sensibiliser les élèves à l'adoption de comportements sûrs et respectueux de la sécurité, de l'environnement, ainsi que des autres usagers de la route.

La liste des connaissances à avoir dans chacun des deux domaines en tant qu'enseignant de la connduite est la suivante :

Le CCP1


  • construire et préparer le scénario d'une séance de formation
  • animer une séance collective de formation à la sécurité routière
  • animer une séance de formation à la conduite d'un véhicule de type permis B
  • évaluer le degré de connaissances et de compétences des élèves
  • encadrer et faciliter l'intervention éventuelle d'un tiers dans la formation
  • repérer les difficultés des élèves et tenter d'y remédier
  • constater la dynamique de l'environnement routier et identifier les risques potentiels

Le CCP2


  • construire et préparer une action de sensibilisation
  • animer une séance de sensibilisation à la sécurité routière, au respect des autres usagers et de l'environnement
  • analyser ses pratiques
  • professionnelles afin de savoir les faire évoluer si besoin est

Une fois les CCP obtenus, le moniteur peut ensuite choisir de suivre une formation complémentaire afin de se spécialiser, ce sont les CCS. Il existe 2 CCS : le CCS mention poids lourds, et le CCS mention deux roues. Ces formations demeurent toutefois facultatives.

Format de l'examen

L'examen comporte des épreuves de mise en situation professionnelle dont la durée est d'environ 2h, celles-ci sont tirées au sort. Il est composé également d'entretiens techniques qui durent en moyenne 1h et d'un entretien final de 30 minutes avec 2 jurys professionnels. Chaque CCP est ainsi organisé de la façon suivante :

  1. formation en centre et en établissement d'enseignement de la conduite
  2. validation
    1. mise en situation professionnelle
    2. entretien technique et contrôle de connaissances
    3. entretien final

L'inscription à l'examen du CCP ESCR

Pour l'inscription à la formation débouchant sur le diplôme de CCP ECSR, si avoir le permis B est conseillé, ce n'est cependant pas obligatoire. La formation est accessible à tous sans restriction de niveau ni concours d'entrée. La formation est obligatoire, il n'est pas possible de passer cet examen en candidat libre.

Notre partenaire, le centre de formation Lavril à Moulins propose cette formation, partiellement dématérialisée. Renseignez-vous au 04 84 98 02 56 ou par email à contact@lavril.fr

Les différences d'obtention de ce titre professionnel

Il est possible d'obtenir le diplôme de CCP ECSR de trois façons différentes :

  • La validation des acquis de l'expérience (VAE)

    Ce mode d'obtention du diplôme est avantageux quand un candidat possède des acquis qui justifieraient une dispense de formation, dans ce cas, il se soumet uniquement à des examens techniques en situation professionnelle, puis à un entretien final à l'issue duquel il obtient le diplôme

  • La formation en continu

    Il s'agit de la formation classique décrite ci-dessus dans la présentation du format de l'examen et dans la présentation du diplôme

  • Le formation progressive

    Ce mode d'obtention fonctionne avec des autorisations temporaires d'enseigner, ainsi, après avoir été reçu à la phase CCP1, le candidat obtient une autorisation temporaire restrictive d'enseigner (ATRE) pour pouvoir commencer ses cours, tout en suivant une formation pour passer la seconde phase de l'examen de CCP ECSR

L'ATRE (autorisation temporaire restrictive d'enseigner) et autorisation d'enseigner dans une auto-école

L'ATRE (autorisation temporaire restrictive d'enseigner) est délivrée au candidat par le préfet du département pour une durée de 12 mois, non renouvelable. Les documents suivants sont nécessaires à la délivrance de l'ATRE :

  • la photocopie du livret de certification mentionnant le ou les CCP obtenus
  • l'attestation sur l'honneur du centre de formation précisant que le candidat est inscrit à une session d'examen en vue d'obtenir le second CCP ou le titre professionnel (TP)
  • le contrat de travail avec un établissement d'enseignement de la conduite et de la sécurité routière

L'autorisation d'enseigner en auto-école est obtenue en fin de formation et dès que le candidat a été reçu à l'examen de CCP ECSR, celle-ci, contrairement à l'ATRE, est renouvelable (tous les 5 ans). Cette autorisation est délivrée par la préfecture. Le dossier doit être constitué des pièces suivantes :

  • formulaire de demande/renouvellement de la carte préalablement rempli
  • 2 photos d'identité avec nom et prénom
  • photocopie d'une pièce d'identité en cours de validité
  • photocopie d'un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois
  • photocopie recto verso du permis de conduire
  • photocopie du certificat médical datant de moins de 2 ans (par un médecin agréé de la préfecture)
  • photocopie du BEPECASER ou CPP ECSR
  • pour les candidats étrangers résidant depuis moins de 5 ans en France : photocopie recto verso du titre de séjour
  • une enveloppe affranchie au tarif recommandé en vigueur avec accusé de réception ainsi que nom et adresse

Pour les renouvellements, l'original de la carte précédente devra également être fourni lors de la demande.

Les nouveautés 2016 dans la formation des moniteurs

Comparaison avec l'ancien diplôme du BEPECASER

À partir du décret du 30 mai 2016, le diplôme du BEPECASER a été remplacé par celui de CCP ECSR. Le nouveau diplôme CPP ECSR est accessible à tous après une formation non sélective, ce qui n'était pas le cas du BEPECASER où les candidats étaient reçus sur concours et non à l'issue d'une formation. Le nouveau diplôme ne peut alors pas être passé en candidat libre, contrairement au BEPECASER.

Description de l'épreuve du BEPECASER

L'examen du BEPECASER repose sur des épreuves d'admissibilités portant sur la sécurité routière et la conduite ainsi que sur des épreuves d'admission constituées de mise en situation des candidats.

Possibilités d'évolution dans la carrière de moniteurs

Trois possibilités majeures

Les trois possibilités d'avancement dans la carrière d'un enseignant de la conduite sont les suivantes :

  1. ouvrir une auto-école
    Il est à noter qu'à compter de la loi de 2011, il n'est plus obligatoire de travailler préalablement 3 ans en auto-école pour ouvrir son propre établissement d'enseignement
  2. passer le concours IPCSR pour devenir inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière (le concours est néanmoins extrêmement sélectif car on ne compte qu'une cinquantaine de places pour plus de 1 100 candidats)
  3. passer le BAFM et devenir :
    1. formateur de moniteur
    2. animateur de stage de récupération de points et de sensibilisation à la sécurité routière

Le diplôme du BAFM

Le brevet d'aptitude à la formation de moniteur (BAFM) comporte une phase écrite d'admissibilité basée sur les connaissances de la règlementation de la sécurité routière, du droit et de la psychologie. La phase d'admission consiste ensuite en des formations pratiques et des mises en situation. La formation se fait souvent dans le cadre d'une alternance. Pour présenter cet examen, il est nécessaire d'etre titulaire d'un diplome de moniteur.