La formation de conducteur de taxi

permis taxi

Quels sont les pré-requis pour être conducteur de taxi

Pour pouvoir devenir chauffeur de taxi, il faut tout d'abord remplir les conditions suivantes:

  • être titulaire d'un permis B en cours de validité hors période probatoire
  • maîtriser la langue française (tant l'écrit que l'oral)
  • avoir des notions d'anglais (écrit et oral)
  • être reconné apte médicalement à la conduite d'un véhicule de taxi par un médecin agréé par l'État

Le candidat dans une ou plusieurs des situations suivantes ne peut pas suivre la formation de conducteur de taxi ni passer l'examen :

  • le candidat a fait l'objet dans les 10 ans d'un retrait définitif de sa carte professionnelle
  • le candidat a fait l'objet dans les 5 ans d'une exclusion pour cause de fraude lors d'une session à l'un des examens menant aux emplois de transporteurs publics particuliers de personnes

La formation de conducteur de taxi en détail

Les intervenants

Dans les formations de conducteurs de taxi, les intervenants doivent nécessairement avoir les qualifications suivantes :

  • titulaire du BEPECASER ou du CCP ECSR ou du BAFM
  • titulaire d'un titre ou d'un diplôme de gestion
  • titulaire d'un titre ou d'un diplôme de français ou d'anglais
  • titulaire du CCP conducteur de taxi (avec un minimum de 2 ans d'expérience)

Les détails de la formation

La formation de conducteur de taxi comprend une préparation aux épreuves d'admissibilité et d'admission qui portent sur les thèmes suivants

  • thèmes abordés dans les épreuves d'admissibilité :
    • maîtrise de la règlementation sur les transports publics particuliers de personnes
    • connaissance de la sécurité routière et du code de la route
    • usage correct de la langue française
    • connaissances de base en gestion
    • connaissance de l'anglais au niveau A2
    • connaissance du territoire d'exercice et des règlementations locales
    • connaissance de la règlementation nationale spécifique et de la gestion et comptabilité relatives à l'activité de conducteur de taxi
  • thèmes abordés dans les épreuves d'admission :
    • établissement de la facturation et maîtrise des règles de l'encaissement d'une course
    • conduite en sécurité tout en respectant les règles du code de la route et de la sécurité routière
    • conduite confortable pour les clients passagers
    • prise en charge respectueuse des clients et de leurs bagages, délivrance d'informations de base aux touristes passagers

Cette formation s'effectue dans des établissements d'enseigenements agréés pour ces formations, les centres de formation des taxis.

Durant la formation, du matériel technique et pédagogique est mis à la disposition des candidats : véhicules équipés pour la conduite des candidats en taxi-école, équipements spécifiques aux taxis comme des terminaux de paiement électronique, véhicules dotés de système de navigation GPS, et enfin des salles de cours équipées de moyens multimédias.

Le format et le déroulement de l'examen

L'épreuve se compose de 2 étapes (divisées en unités de valeur, les UV) : les épreuves d'admissibilités et l'épreuve d'admission, à condition que le candidat soit préalablement admissible. Les épreuves d'admissibilité se composent de 5 épreuves écrites communes aux taxis et aux VTC (avec des QRC et des QCM) ainsi que de 2 épreuves spécifiques aux taxis (également des QRC et des QCM). Une fois le candidat admissible, il est invité à se présenter aux épreuves d'admission dans un délai d'un an. Il peut s'y présenter 3 fois au maximum. L'épreuve d'admission est une épreuve de mise en situation pratique qui dure environ 45 minutes. Ces épreuves se déroulent dans des centres ECF en France.

Il est à noter que l'examen peut se passer en candidat libre, mais que les taux de réussites sont alors très faibles car les connaissances requises sont nombreuses et difficiles à appréhender seul

Le choix du statut et l'obtention d'une autorisation de stationnement (ADS)

Une fois le diplôme obtenu, le conducteur de taxi peut alors devenir salarié d'une société de taxi ou de VTC ou s'établir à son compte.

Une autorisation de stationnement est nécessaire pour exercer le métier de conducteur de taxi, pour en obtenir une, plusieurs solutions se présentent :

  • louer un véhicule taxi avec une ADS (en cours de modification)
  • acheter une ADS
  • obtenir une ADS gratuitement (mais cela est rare car les démarches sont très longues)

La formation de conducteur de taxi en chiffres

Statistiques générales

Les formations et les examens admettent un nombre limité de candidats pour chaque session, à titre d'exemple, dans la région PACA, le nombre de candidats maximum pour chaque session est de 435.

La formation à l'examen de CCP conducteur de taxi dure de 300h à 400h selon le niveau des candidats.

Prix de la formation et de l'ADS

Le prix d'une formation de taxi est évaluée à environ 3 000€ - 4 000€. La majeure partie du prix constitue l'achat de l'ADS qui varie selon le lieu, ainsi :

  • une ADS rurale coûte entre 30 000 et 80 000€
  • une ADS Île de France coûte entre 130 000 et 250 000 €
  • une ADS ville de province coûte entre 100 000 et 250 000€
  • une ADS région PACA coûte entre 200 000 et 350 000€