Comment répondre aux questions de l'examen sans se tromper ?

repondre-questions-code-route

Premières informations

Afin de réussir l'examen du code de la route, la première étape est d'avoir une bonne connaissance des règles de celui-ci, il faut ensuite les mettre en oeuvre à l'aide de tests et d'examens blancs. Ces examens permettent au futur conducteur de se mettre dans les conditions de l'examen, il apprendra ainsi de façon active ce qui favorisera la mémorisation des règles du code de la route. Pour répondre aux questions de l'examen sans se tromper, il faut que le candidat sache tirer un maximum d'information des questions et applique une méthode de résolution bien définie. Il s'agit tout d'abord d'observer la photo, la vidéo ou l'illustration présente dans la question, puis de savoir déceler les indices présents dans la question et d'analyser ces indices. Enfin, il faut répondre correctement à la question en décidant de la démarche à effectuer avec le véhicule dans la situation présentée dans la question.

Observer la photo ou l'illustration de la question

Le candidat doit observer attentivement les détails suivants avant de tenter de répondre à la question posée :

  • l'intérieur du véhicule, la position du conducteur et son installation au poste de conduire ainsi que la position de ses passagers
  • la tableau de bord qui comprend le compteur de vitesse, le compte-tours, la jauge de carburant, les voyants lumineux pouvant indiquer le fonctionnement d'un équipement ou d'un autre, ainsi que différentes alertes servant à avertir le conducteur d'un dysfonctionnement
  • les rétroviseurs qui sont au nombre de trois : le rétroviseur intérieur grâce auquel on voit ce qu'il se passe derrière le véhicule et les deux rétroviseurs extérieurs qui permettent de voir les ailes gauche et droite du véhicule
  • l'environnement, qu'il soit proche ou lointain, en l'examinant avec attention, le conducteur peut anticiper certains changements dans celui-ci et donc limiter le risque d'accident de la route

Cette phase d'observation est essentielle et permet de noter les détails importants, qui sont les clés de la réponse à la question.

Déceler les indices de la question d'examen

Pour répondre correctement à la question, il faut tout d'abord comprendre la nature de la question et analyser les indices de la question qui permettront d'y répondre. Car si une bonne connaissance des règles du code de la route et de la sécurité routière est nécessaire pour obtenir l'examen du code, il est également essentiel de savoir analyser les indices présents dans les questions. Pour organiser la recherche de l'information lors de la réponse à la question, il faut rechercher les indices de façon active afin de ne pas se tromper. Les indices à prendre en compte lorsque l'on répond à la question sont à chercher parmi les suivants :

  • Des indications du tableau de bord, qui informent le conducteur de l'état de fonctionnement des différentes commandes du véhicule, ainsi que du fonctionnement momentané de certaines fonctionnalités comme les feux par exemple. Ainsi un dysfonctionnement au niveau des commandes du véhicule sera signalé sur le tableau de bord et devra être pris en compte. Le tableau de bord contient également des informations précieuses comme la vitesse du véhicule, que l'on peut lire sur le compteur, et qui est un facteur à prendre en compte lors de la réponse aux questions.
  • Les autres usagers de la route sont un indice à prendre systématiquement en compte lors de la réponse aux questions, en effet, le conducteur doit adapter sa conduite en fonction du comportement des autres usagers et notamment des usagers les plus vulnérables, comme les piétons (et surtout les enfants et les personnes âgées) et les deux-roues.
  • Les panneaux du code de la route présents dans le champ de vision du conducteur, qui vont lui indiquer le comportement à adopter au volant. Le conducteur doit impérativement respecter les indications des panneaux, sous peine d'être verbalisé.
  • Tout comme les panneaux du code de la route, la signalisation présente sous forme de balises ou de marquage au sol (notamment au niveau des lignes au sol) doit également être prise en compte dans la réponse aux questions, car elle peut, par exemple, informer le conducteur d'une interdiction de dépasser.
  • Le candidat doit analyser avec attention l'environnement routier dans lequel il évolue, en effet, les règles de conduite ne seront pas les mêmes dans une agglomération que sur une autoroute, il convient donc de savoir analyser la situation rencontrée et de savoir s'y adapter ensuite.
  • Le candidat doit être attentif aux configurations de la chaussée susceptibles d'imposer des règles de conduite spécifiques (dans le cas d'une chaussée rétrécie par exemple).
  • Le moment de la journée (la nuit par exemple) et la météo doivent également être des facteurs pris en compte lors de la réponse à la question car il peut être nécessaire de modifier sa conduite dans certaines conditions climatiques comme par temps de neige par exemple.
  • Le conducteur doit réfléchir à sa position sur la chaussée en fonction des manoeuvres qu'il souhaite effectuer, comme un dépassement, un virage ou un engagement dans un carrefour à sens giratoire, à titre d'exemple. Il doit également prendre en compte la vitesse à laquelle il circule et adapter celle-ci en fonction de ce qu'il souhaite faire.
  • L'état physique du conducteur est également un élément à prendre en compte, le comportement du conducteur ne sera pas le même s'il est fatigué ou sous l'emprise de l'alcool ou d'autres substances.

Astuces pour savoir analyser les indices de la question

La phase d'analyse des indices décelés précédemment est la plus importante dans la réponse à la question, cette analyse doit faire appel aux mécanismes cognitifs suivants :

  1. le bon sens du candidat, qui va déceler les situations où le danger est évident, et donc les éviter en effectuant les manoeuvres nécessaires
  2. la connaissance des règles du code de la route, qui constitue la base de l'entraînement à l'examen du code de la route, en effet, pour pouvoir répondre aux questions, le candidat doit connaître la signification de tous les symboles présents dans le code de la route
  3. la compréhension du code de la route, car les règles doivent êtres connues mais également comprise, le conducteur doit savoir comment réagir en présence de ces différentes règles en fonction de la situation dans laquelle il se trouve
  4. l'expérience du candidat, qui sera d'autant plus importante que celui-ci s'est convenablement entraîné en réalisant des examens blancs corrigés

Savoir répondre à la question en décidant de l'action à effectuer

Une fois les phases de décelage et d'analyse des indices effectuées, le candidat doit ensuite décider quelles sont les mesures à prendre. La plupart du temps, les mesures à prendre sont à choisir parmi les suivantes :

  • modifier la trajectoire du véhicule (dans le cas d'une déviation pour cause de travaux, ou dans le cas d'un accident sur la voie par exemple)
  • modifier la vitesse de circulation (accélérer dans une voie d'insertion ou ralentir à cause de la proximité d'une école par exemple)
  • avertir les autres usagers (klaxonner en cas de danger imminent par exemple)