Repasser le permis de conduire

repasser le permis

Dans la vie de tout conducteur, il y a parfois un moment où l'on doit repasser le permis de conduire. Il peut y avoir de nombreuses raisons à cela : une suspension ou annulation de permis comme simplement un échec à l'épreuve pratique de l'examen de la conduite. Peu importe la cause, il y a des règles à respecter pour reprendre la route, repasser le permis de conduire et selon la situation, les épreuves théoriques et pratiques.

Repasser le code de la route en cas de permis annulé

La première épreuve est celle du Code de la route. Il faut le repasser le Code de la route lorsque l'on se retrouve avec un permis annulé. L'examen du Code de la route pour permis annulé n'est pas obligatoire pour les conducteurs ayant plus de 3 ans d'expérience, mais cela dépend du jugement. C'est une décision au cas par cas. C'est toutefois obligatoire pour les jeunes conducteurs qui avaient un permis probatoire avant d'avoir un permis annulé. Il faut ajouter à cela le fait de passer une visite médicale et un test psychotechnique auprès d'un psychiatre agréé par la préfecture.

L'épreuve de la conduite en cas de permis annulé

L'examen de la conduite est bien entendu à repasser pour les jeunes conducteurs, ceux qui avaient moins de 3 ans d'expérience et étaient en période de permis probatoire. Les autres conducteurs doivent eux aussi repasser l'examen de la conduite lorsqu'ils sont en situation de permis annulé, c'est-à-dire suite à une décision judiciaire ou à la perte des 12 points. Lorsqu'il y a eu une suspension de permis, il n'est pas besoin de repasser l'examen de la conduite si la suspension a duré moins d'un an. En cas d'interdiction de conduite pour 6 mois, la nouvelle inscription en auto-école doit se faire dans les 3 mois qui suivent la fin de la suspension pour ne pas avoir à repasser l'examen de la conduite.

Forfaits Code de la route

Le code en cas d'échec au permis

On peut devoir repasser le permis de conduire simplement après un échec à l'examen pratique. Pour celui du Code de la route, il n'y a généralement pas de difficultés. Les auto-écoles ont assez de place pour cela et l'ouverture de centres gérés par des organismes privés permet de ne pas perdre du temps sur le Code de la route. Toutefois, il faut savoir que 5 tentatives infructueuses pour passer le permis entraînent automatiquement le fait de repasser le permis de conduire en entier, y compris le code.

L'examen de la conduite

S'il s'agit de repasser le permis de conduire et notamment l'épreuve pratique, là où il y a le plus fort taux d'échec, la situation se complique. Les auto-écoles ont un nombre de places limitées qu'il est plus difficile d'attribuer aux personnes en situation d'échec. Cela place le jeune conducteur dans une situation plus stressante, ce qui l'enferme dans un cercle vicieux dont il est difficile de sortir. Il a de nombreux doutes alors sur sa capacité à repasser le permis de conduire. Il existe des solutions tout de même, comme l'inscription en candidat libre. C'est à vous dans ce cas de faire les démarches d'inscription à l'examen de conduite : vous évitez le système des file d'attente des auto-écoles et l'on passe ainsi plus rapidement.