Dispositions légales en matière de circulation routière Famille : L

Dispositions légales en matière de circulation routière

La circulation routière

Conduire est une action complexe. Elle nécessite des règles afin de réguler et de sécuriser la circulation sur les voies publiques.

La moitié des situations de conduite

Cette famille est importante, elle regroupe près de la moitié des situations rencontrées en conduite. En revanche, son apprentissage est simple car fondé sur des règles de conduite qui ne laissent pas beaucoup de place à l'interprétation.

Cette famille représentait l'essentiel de l'ancien examen théorique, qui a été remplacé par le nouvel ETG en juin 2016. Malgré le fait que le nombre de questions liées à l'examen de Code actuel a grandement réduit, il est établi que les situations de cette famille représentent l'essentiel des règles de conduite.

Des règles de circulation simples

Ainsi, on apprendra que lors de croisement difficiles, on laisse passer les véhicules qui descendent, qu'il est interdit de stationner sur les ponts, que sans signalisation on cède le passage aux véhicules de droite, que la vitesse est désormais limitée à 80 km/h sur les routes, qu'un panneau de danger se situe à env. 150m du danger hors agglomération ou encore qu'on circule sur la voie de droite.

Une diminution des victimes

Le nombre de victimes d'accidents de la route a considérablement diminué, mais c'est encore près de 3 500 personnes qui perdent la vie chaque année. Dans la majorité des accidents, les causes sont essentiellement humaines. Les dispositions légales contribuent à diminuer l'insécurité routière. Elles ont également pour rôle de réguler et fluidifier le trafic routier. La signalisation routière permet une reconnaissance, une lecture et une compréhension simple lors de la conduite.