Mise à jour : 04/05/2019 (il y a 1 mois).

La réforme du permis AM

Le permis AM, anciennement BSR, a été réformé. Le principal changement de cette formation concerne le volume horaire, qui passe de 7 heures à 8 heures. La formation au permis AM ne se fera donc plus en une journée mais en deux journées minimum, avec un volume horaire de 4 heures par jour maximum. Certains aspects de la réforme concernent également l'équipement du conducteur ; celui-ci qui devra être le même que celui des motards titulaires de la catégorie A2 ou A, pour renforcer la sécurité de ces derniers. Enfin, on observe certains changements administratifs, les conducteurs qui se forment au permis AM se verront remettre un livret d'apprentissage en début de formation, celui-ci pourra être dématérialisé ou non.

Quelles sont les nouveautés du permis AM en termes de formation ?

La principale nouveauté concernant la formation est l'ajout d'une heure supplémentaire dans l'apprentissage de la conduite d'un cyclomoteur. Cette heure sera principalement consacrée à la prévention des risques routiers pour les jeunes conducteurs qui se forment, en présence des parents ou d'un tuteur si ces derniers sont mineurs. On considère que l'ajout de cette séquence dans le programme de formation permettra de réduire l'accidentalité des jeunes conducteurs de cyclomoteurs sur les routes.
L'ajout d'une heure de formation permet également de faire passer la période de formation d'une journée à deux journées, ce qui optimise la mémorisation et permet de mieux retenir les conseils donnés par les formateurs lors de l'apprentissage. Le volume horaire maximum sera de 4 heures de formation par jour.

Les autres nouveautés du permis AM

Les nouveautés concernant l'équipement

Il sera désormais obligatoire pour le conducteur d'un cyclomoteur d'avoir le même équipement qu'un motard titulaire du permis A2 ou A, à savoir :
des gants homologués pour la conduite d'une moto, ou des gants renforcés avec une fermeture au niveau du poignet
un casque homologué et en bon état
un blouson à manches longues (les coupe-vents ne sont pas autorisés)
un pantalon ou une combinaison
des bottes ou des chaussures montantes qui protègent la cheville (les bottes en caoutchouc ne sont pas autorisées)

Il était déjà obligatoire de s'équiper de façon correcte pour conduire un cyclomoteur mais, contrairement à la moto, ces obligations n'étaient pas mentionnées dans les textes de loi.
Ces obligations vestimentaires s'appliquent également aux passagers, comme pour la moto.

Les nouveautés administratives

En début de formation, le futur conducteur se voit remettre un livret d'apprentissage, qui peut être dématérialisé ou non. Ceci est une nouveauté car le livret était jusqu'à présent délivré seulement aux futurs conducteurs qui se formaient aux catégories B, A1 et A2 du permis de conduire. Il est désormais obligatoire pour ceux qui se forment au permis AM. Ce changement s'inscrit dans la logique du gouvernement de considérer l'ancien BSR comme une catégorie de permis de conduire à part entière, et non comme une simple formation rapide, à laquelle les jeunes conducteurs ne prêtaient souvent que peu d'attention.

Le nouveau programme de formation au permis AM

Le nouveau programme de formation du permis AM se divise en 5 séquences, ce sont les suivantes (la séquence 5 a été introduite par la réforme) :

  • séquence 1 : les échanges entre le formateur et les élèves autour de la représentation individuelle de la conduite (30 minutes minimum)
  • séquence 2 : la formation à la conduite hors circulation (1 heure minimum)
  • séquence 3 : les bases du code de la route (30 minutes minimum)
  • séquence 4 : la formation à la conduite en circulation (3 heures minimum)
  • séquence 5 : la sensibilisation aux risques de la route en présence d'un parent ou d'un tuteur si le conducteur est mineur (1 heure minimum)

La nouveauté introduite avec la réforme est la séquence 5, qui porte sur la prévention et la prise de conscience des risques de la route par le jeune conducteur. Le gouvernement a également jugé que la présence des parents aidait ce dernier à se responsabiliser vis à vis de son comportement sur la route.