Mise à jour : 15/05/2018 (il y a 3 semaines).

Le freinage automatique : une aubaine pour les assureurs ?

freinage-automatique-assurance

L’aide au freinage d’urgence (AFU), l’assistance de parking et le régulateur adaptatif de vitesse sont tant d’options qui permettent au conducteur de payer moins cher l’assurance de son véhicule, car ces aides à la conduite rendent le véhicule plus sûr, et réduit énormément le risque de collision ou d’accident. Par ailleurs des études britanniques montrent que les demandes d’indemnisation ont considérablement baissé chez les propriétaires de voitures dites “semi autonomes”.

Comment le système de freinage automatique fonctionne-t-il ?

Le système automatique de freinage, dit aide au freinage d’urgence (AFU) est une technologie qui permet, grâce à des capteurs, situés dans les pare-chocs, de détecter automatiquement les obstacles et de freiner en conséquence, sans que le conducteur n’ait à enclencher la pédale de frein. Ce système s’avère très efficace pour le moment, il permet surtout de réduire les accidents dus à de mauvaises distances de sécurité prises par le conducteur.

Le système de l’AFU, pour être complètement efficace, est couplé à un régulateur adaptatif de vitesse, à un détecteur d’obstacle appelé Front Assist, ainsi qu’à un système de freinage automatique en ville. Il devient ainsi impossible de percuter un obstacle ou un autre véhicule si l’on roule à moins de 30 km/h (ce qui est généralement le cas en agglomération),à moins de le faire délibérément.

Les résultats en termes de collisions et d’accidents

Comme mentionné précédemment, le résultat en termes de collisions et d’accidents est remarquable, on note surtout une baisse dans les accidents dits “courants”, comme la collision avec un poteau qui n’avait pas été vu par le conducteur, ou encore une collision due au freinage brusque de la voiture de devant, etc. Ces accidents courants ne sont pas d’une grande gravité mais coûtent cher aux assurances, qui doivent rembourser les dommages subis par le véhicule.

L’aide au freinage d’urgence est également pratique dans des situations d’urgence, où le conducteur n’a pas pu réagir assez rapidement, le freinage s’enclenche alors automatiquement, et la collision est évitée.

Dans le centre de recherche de Thatcham au Royaume Uni, une étude a été menée sur une flotte automobile composée de 7000 Volkswagens Golf assurées, après avoir constaté les sinistres subis pendant 12 mois, on a ainsi constaté que les collisions était près de 50% moins nombreuses sur les voitures équipées des dispositifs de sécurité précédemment mentionnés.

Une baisse du prix de l’assurance pour les conducteurs de véhicules qui en sont équipés

Au vu des résultats encourageants de ces nouveaux dispositifs de sécurité et de la baisse considérable du nombre d’accidents avec ces aides à la conduite, de nombreuses compagnies d’assurance ont décidé de baisser le prix mensuel de l’assurance automobile pour les conducteurs qui s’équipent avec ces dispositifs. Ces nouvelles voitures dites “semi-autonomes” sont donc une aubaine à la fois pour les compagnies d’assurance, car elles vont nécessairement coûter moins cher en termes de réparations de dommages, et pour les conducteurs, qui paieront moins cher leur assurance.

Le cas particulier d’Allianz en France : un bon exemple des bénéfices du freinage d’urgence

Après avoir fait appel à des services de recherche, le groupe d’assurances allemand en a conclu que le nombre d’accident était voué à diminuer pour les véhicules équipés des technologies de freinage d’urgence, qui est capable de gérer des situations très complexes comme un piéton surgissant brusquement devant une voiture. Allianz France a donc proposé des tarifs préférentiels, 25% moins chers, pour les conducteurs dont les véhicules sont équipés d’un de ces trois systèmes :

  • une aide au freinage d’urgence, dit aussi freinage automatique
  • une assistance au stationnement (capable de gérer la direction et le freinage, à l’aide d’une caméra de recul, ou par ultrasons)
  • un régulateur adaptatif de vitesse avec un système automatique de freinage

Allianz France favorise ainsi des clients qui vont payer leur voiture environ 15% plus cher, pour la sécurité de tous les usagers de la route.

Allianz déclare toutefois que même si les accidents seront vraisemblablement moins fréquents, les réparations seront plus importantes et donc plus chères, notamment en cas de dégradation des pare-chocs, qui contiennent des capteurs (ultrasons ou autres).