Patientez...
/ / Archives / Feu orange

Sarah57
Message archivéMessage archivé

Feu orange


Bonjour, j'ai passé mon permis aujourd'hui et j'aimerais savoir si lorsqu'on passe à un feu orange c'est éliminatoire?? Je vous explique à l'approche du feu j'ai bien ralenti et regardé dans mon rétro interne mais à un moment il est passé à l'orange je me suis pas arrêté, stressssss peut-être!!

Aidez-moi svp!

Merci.


#26360 - Le


Réponses (16)


Evelyne
Bonjour Sarah,

Le feu jaune appelé communément "feu orange" est un feu d'arrêt Article R412-31 du code de la route. Il impose donc au conducteur de s'arrêter et ce contrairement à ce que beaucoup de gens affirment et croient. A cette règle peut exister une exception "discutable" si le conducteur trop près du feu ne peut s'arrêter en toute sécurité. Il convient de tenir compte de la distance du véhicule suiveur, de la distance d'arrêt nécessaire (à 50 km/h il faut environ 30 mètres sur route sèche, en fonction de l'état des pneus, des amortisseurs et des freins). Le non respect de cette règle implique une amende de 2e classe (35 ¤). Etre verbalisé à l'orange est donc légal si le conducteur ne démontre qu'il était dans l'impossibilité de s'arrêter en toute sécurité.

Article R412-31 du code de la route

Tout conducteur doit marquer l'arrêt devant un feu de signalisation jaune fixe, sauf dans le cas où, lors de l'allumage dudit feu, le conducteur ne peut plus arrêter son véhicule dans des conditions de sécurité suffisantes.

Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe.

Commettre une infraction au code de la route durant son épreuve au permis risque d'entraîner l'ajournement.

Cordialement


#26362 - Le


Sarah57
Je suis déçue, j'aimerais tellement que l'inspecteur soit indulgent. J'ai bien conduit sinon!!


#26365 - Le


sanouche
Coucou Sarah,
Je suis passé au feu orange le jour de mon permis, l'inspecteur m'a même dit "allez on accélère" lol, et je l'ai eu ^^
Si le reste s'est bien passé ....
je croise les doigts pour toi :)


#26377 - Le


Sarah57
Merci Sanouche, c'est gentil. Franchement tout le reste s'est super bien passé, le pire c'est que je ne voulais pas passer aux oranges, je fais toujours attention avant de franchir les feux, je ralentis bien et là c'est arrivé trop vite avec le stress et tout, je comprends pas. J'espère tellement l'avoir, ça serait un grand soulagement.


#26382 - Le


Evelyne
Bonjour Sarah,

avez vous reçu la réponse au courrier de midi ?

Merci de nous tenir au courant !


#26388 - Le


Régis Hulot
Tout est affaire d'appréciation. Il suffit que l'un considère qu'on pouvait s'arrêter en toute sécurité, et que l'autre considère que la sécurité n'était pas assurée, pour que la situation devienne insoluble... sauf à considérer qui est "du mauvais côté du fusil".

Mais on pourrait se sortir d'affaire de deux façons.

1°) en apprenant aux élèves à utiliser leur frein principal (pied droit) pour ralentir et s'arrêter, et non ce qu'on appelle le frein-moteur sur lequel je me suis expliqué cent fois ici comme ailleurs. C'est d'ailleurs une de mes principales leçons avec mes élèves en conduite accompagnée ou supervisée.

2°) en pratiquant la conduite commentée, qui aurait permis à cette candidate d'expliquer tout simplement sa décision à l'examinateur "in vivo", ce qui l'aurait rassuré et lui aurait évité les angoisses qu'elle vit aujourd'hui.

Hélas, l'usage du frein (et non de la boite de vitesses) pour ralentir un véhicule, tout comme la conduite commentée, ne passionnent pas les élèves, pas plus les moniteurs, et tout le monde semble d'accord pour ne pas appliquer ce qui est pourtant prescrit par le PNR (cf. validation de l'étape 3).


#26389 - Le


Sarah57
Bonjour Evelyne, je n'ai toujours pas reçu mes résultats. Ma monitrice m'a dit que c'est l'auto-école qui recevrait la réponse directement, on verra bien. Je vous tiendrais au courant.

A Régis : à un certain moment, j'ai pensé dire à l'inspecteur que la voiture de derrière me collait de près, mais je n'ai pas osé, j'avais du mal à converser avec lui, il était assez froid et était constamment entrain de parler avec ma mono qui était à l'arrière. Je ne comprends pas pourquoi, il n'a pas réagi en freinant lui.


#26399 - Le


Régis Hulot
Vous évoquez, Sarah57, une situation si courante, et si navrante, le fait que les examinateurs (qui s'ennuient certainement à faire le travail pour lequel on les paie) soutiennent des conversations sans fin avec les moniteurs qui ne sont présents dans la voiture que pour une mauvaise raison (en cas de problème, s'il fallait ramener la voiture et son candidat conducteur à leur point de départ, l'Etat refuse d'assumer la responsabilité civile pendant le retour).
Car, les examinateurs ne révélant pas leurs sentiments, ils ne disent pas non plus quels sont les points forts et les points faibles des candidats, le prétexte pédagogique disparaissant alors.
Et ils ne s'interrogent pas (il faut dire que ce n'est pas un métier dans lequel on s'interroge...) sur l'influence qu'ont leurs conversations sur les candidats, contraints d'entendre des propos dont je sais, par expérience, le peu d'intérêt, et parfois le peu (ou le trop) de rapport avec la situation...

Alors, on comprend votre "timidité", mais je crois pourtant qu'on peut légitimement penser qu'un peu plus d'expérience de conduite commentée vous aurait peut-être permis de réagir différemment.

Quoi qu'il en soit, je vous souhaite bon courage, et beaucoup de prudence dans votre vie de conductrice.

RH


#26400 - Le


Sarah57
Je suis bien d'accord avec vous Régis, j'ai vraiment été choqué par l'attitude de l'inspecteur, j'avais l'impression d'être de trop dans le véhicule, ça parlait de tout et de rien, l'inspecteur disait : "j'espère qu'il va faire beau ce week-end pour que j'aille faire de la moto"...C'est la première fois que je passais mon permis et je vous avoue que j'ai vraiment été choquée des propos tenus dans leur conversation, ça calomnié sur les moniteurs d'auto-école...

J'espère quand même l'avoir. Je vous tiendrais au courant.


#26404 - Le


Sarah57
Je l'ai eu trop contenteeeeee, merci à tous!!


#26424 - Le


sanouche
FELICITATIOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON :D
C'est génial je suis contente pour toi :)

Et pour le fait que l'inspecteur parle de tout et de rien ... c'est bien vrai .. ce même inspecteur qui m'a donné le permis, discutait avec ma monitrice d'une dame qui travaillait à la mairie de ma commune, "une blonde qui s'habillait très sexy" (CE SONT SES MOTS lol) j'ai été choquée moi aussi, je rigolais mais jaune lool


#26426 - Le


Sarah57
Merci Sanouche, c'est gentil. Y sont terribles ces inspecteurs, lol. En tout cas c un très grand soulagement de l'avoir eu et du premier coup lol. Bonne route à toi.


#26429 - Le


Evelyne
Bonjour Sarah,
merci pour cette bonne nouvelle, nous vous félicitons pour votre réussite au permis :)

Restez prudente, longue et belle route !


#26441 - Le


Assia57
Merci Evelyne, c'est gentil!!! Je vous promets d'être prudente!!


#26446 - Le


Régis Hulot
Là est bien le problème... de tous ces jeunes à qui on 'a jamais appris à appuyer sur le frein et qui croient qu'il faut passer en seconde pour s'arrêter. Dans ces conditions, en effet, on passe toujours au jaune, puisqu'on ne sait pas stopper sur une distance courte, d'où ce que vous écrivez:

la distance d'arrêt nécessaire (à 50 km/h il

faut environ 30 mètres sur route sèche, en fonction de l'état des pneus,

des amortisseurs et des freins)

qui montre à quel point les enseignants manquent et de technique et de pédagogie.

Bon courage tout de même.


#28634 - Le


laser
Tout dépend à quelle hauteur vous étiez du feu ? Aviez vous le temps de vous arrêter ? En théorie, il faut s'arrêter, ce feu orange prévient de l'arrivée du feu rouge, il ne vous autorise pas à le franchir, sauf si vous passer au moment où il s'allume !


#28665 - Le


Message archivé. Vous ne pouvez pas proposer de nouvelle réponse.

Téléphone Service client : 01 45 43 14 92