/ / Histoire du code, généralités

Histoire du code de la route, pourquoi rouler à droite ?

Code de la route, un peu d'histoire

Pourquoi rouler à droite ? (ou Pourquoi ne pas rouler à gauche ?)

Comment la progression technique des armes et l'évolution des stratégies de défense à travers les âges ont-elles pu influencer le sens de circulation des automobiles modernes dans notre pays ?
Nos voisins insulaires, maîtres de la perfide Albion, ont-ils joués un rôle réel dans notre choix ? Et alors pourquoi ne les avons-nous pas imités, eux qui roulent à gauche ?
« L'Homo auto sapiens » étant un mammifère essentiellement droitier, a-t-il pu influencer de manière cognitive notre sens de circulation routière ?
Les procédures de conduite des véhicules hippomobiles ont-elles favorisées ce choix ?
Est-ce de la magie, de la superstition ? Quand on se souvient du latin qui propose de définir : « sinistra » pour la «gauche» et «dextra» pour la droite, les dieux nous ont-ils influencés ?
Est-ce une fois de plus la loi du plus fort qui l'a emporté, sachant que 90% des humains roulent à droite de nos jours malgré les vestiges du Commonwealth ?
La position du conducteur ou chauffeur dans ou sur son véhicule a-t-elle impacté le choix du sens de circulation ?

Toutes les réponses à ces questions nous apportent à leur manière une petite parcelle de vérité.

Mais le fait historique qui valide définitivement le sens de circulation à droite dans notre pays, date du décret du 27 mai 1921, avec sa circulaire d'application du 30 mai 1921, instituant juridiquement le premier « code de la route » en France.

Le débat sur la sécurité routière fut lancé en 1903 suite à la tragique course routière Paris-Madrid du 24 mai qui fit près de huit tués et 20 blessés lors de la première et dernière étape stoppée à Bordeaux-Cenon sur décision ministérielle.

En 1909 la création d'une commission nationale pour élaborer le premier code de la route posa bien entendu la problèmatique du sens de circulation.

De manière plus ou moins implicite le sens de circulation était à droite depuis la proclamation du conseil exécutif provisoire du 30 mai 1793, l'an second de la république Française (Extrait des registres du directoire du département de la Sarthe, signé : Hamard, secrétaire général).

L'article premier précisait : « Les charretiers, rouliers et autres conducteurs de voitures qui fréquentent les grands chemins, tiendront invariablement leur droite, sans se détourner ni dévier, à moins qu'ils n'y soient forcés par quelque obstacle ; de manière que leur voitures et celles venant du côté opposé, qui tiendront aussi leur droite, passent respectivement, lorsqu'elles se rencontrent, à la gauche les unes des autres. »

Les usagers et certains règlements favorisaient souvent l'utilisation médiane de la chaussée également.

La loi du 30 mai 1851, socle partiel mais indiscutable du code de 1921, validait la conduite sur la droite de la chaussée.

La commission de 1909 puis la consultation sur le projet de code de la route de 1912/1913 ouvrirent un débat farouche sur le sens de circulation. Une proposition majoritaire fut exprimée pour une circulation à gauche à « l'anglaise ». Les partisans de la conduite à gauche argumentaient une accidentalité plus faible chez nos voisins Anglais en particulier pour les piétons (ce qui n'avait aucun fondement) et la position de conduite du siège conducteur automobile ou hippomobile. La commission inscrivit de ce fait dans son article 15 la proposition de circuler à gauche.

La guerre de 1914/1918 mit fin à ces commissions ainsi qu'à leurs propositions.

Après la guerre, grâce à un arrêté du 2 mai 1919, la « commission centrale des automobiles » fut chargée de terminer l'élaboration du code de la route et de finaliser le travail entrepris depuis 1903 et 1909, la fameuse proposition de l'article 15 préconisant le sens de circulation à gauche fut rejetée !

La règle fixant la circulation à droite des véhicules fut donc arrêtée définitivement par le décret du 27 mai 1921 instituant le premier « code de la route ».

Sans la guerre de 1914/1918 peut être que notre pays aurait adopté la conduite à gauche !


Ce dossier comporte trois parties :

  1. Histoire du code, généralités
  2. Pourquoi rouler à droite ?
  3. Le premier livre de code de la route