/ / Histoire du code, généralités

Histoire du code de la route, généralités

Histoire du code de la route

« Ils prenaient déjà l'abus de la Liberté pour la Liberté même et se croyaient maîtres de disposer des chemins à leur gré, sous la révolution »

Le code de la route n'est pas une invention de notre époque à circulation intense

« A tous les âges, avant, pendant et après la Révolution Française, il y eut des règlements, des instructions bien établis pour ceux qui devaient se servir des grands chemins ; ils se renouvelaient même assez fréquemment, car il parait que les voyageurs anciens se souciaient aussi peu de la police des routes que nos modernes charretiers ou conducteurs d'automobile. Tous ces règlements sont curieux par leur style, par les informations particulières à certains usagers de nos grands chemins. Mais parmi eux tous, il est un règlement datant de la révolution, qui est singulièrement suggestif sur l'état d'esprit de certains riverains de nos routes et de certains usagers de ces mêmes chemins, usagers et riverains que nous rencontrons encore aujourd'hui, malheureusement aussi lents, aussi peu disposés à se déranger et à faire passer leur petit bien-être personnel et leur petite tranquillité égoïste après l'intérêt général. Ils prenaient déjà l'abus de la Liberté pour la Liberté même et se croyaient maîtres de disposer des chemins à leur gré, sous la révolution. Il est encore ainsi aujourd'hui. Les moeurs des hommes ne changent guère et celles des usagers de la route encore moins. »

« Puisse ce document apporter quelque consolation aux modernes usagers rapides de nos routes ! Ils verront qu'il y a eu cinquante ans ou presque, les charretiers, rouliers, portillons et autres conducteurs de voitures existaient déjà pour refuser de céder le passage, encombrer la voie, tenir leur gauche, avoir des chargements d'une largeur excessive ou instable, ignorer toute lanterne et même porter l'audace jusqu'à se permettre des injures , des menaces , des violences et des voies de fait et cela malgré le développement intense de la circulation et la naissance du tourisme à la fin du XVIII° siècle.
S'il en était ainsi il y a un siècle, il y a beaucoup de chances pour qu'il en soit encore de même au siècle prochain !
 »
(mars 1930, Paul Cordonnier-Détrie)

Paul Cordonnier-Détrie, né en 1896 à Saumur. érudit, collectionneur & historien, il est pratiquement né avec l'avènement de l'automobile. C'est un témoin privilégié de l'évolution des nouveaux modes de transports routiers motorisés.
Son analyse et son jugement sur le partage de la route en 1930 sont d'une réalité saisissante. L'actualité de ses propos nous incite à la réflexion et à l'humilité.


Ce dossier comporte trois parties :

    Histoire du code, généralités Pourquoi rouler à droite ? Le premier livre de code de la route